Un cas de maladie d'Aujeszky confirmé dans un élevage de porcs du Sud-Ouest
Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr

Dans le cadre des opérations de surveillance régulières de la maladie d’Aujeszky dans les cheptels porcins, un foyer de maladie d’Aujeszky vient d’être confirmé dans le département de Haute-Garonne par le Laboratoire national de référence de l'Anses de Ploufragan. Les autorités vétérinaires ont immédiatement pris les dispositions permettant l’éradication du foyer.
Les premiers éléments de l’enquête épidémiologique révèlent une absence d’élevages porcins en lien épidémiologique amont ou aval, ou dans un rayon de 5 km. Le faible niveau de biosécurité de cette exploitation amène les autorités vétérinaires à privilégier l’hypothèse d’une contamination ponctuelle de cet élevage liée à un contact possible avec un sanglier sauvage infecté.
Voir le communiqué de presse de la préfecture de Haute-Garonne (PDF, 257.06 Ko)

Ce cas vient rappeler l'impérieuse nécessité pour les éleveurs de mettre en place dans leur exploitation les mesures de biosécurité requises pour prévenir l’introduction de maladies animales.

En savoir plus :

Voir aussi