Trois nouvelles aides au logement pour les salariés agricoles
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr

En janvier 2019, les Partenaires sociaux ont demandé au Groupe Action Logement de mobiliser une enveloppe de crédits supplémentaire pour faciliter l’accès au logement des salariés, favoriser leur mobilité et leur l’accès à l’emploi. C'est ainsi qu'un Plan d’Investissement Volontaire a été signé, qui vient s’ajouter aux engagements pris dans le cadre de sa Convention quinquennale avec l’État.

Ce plan vise à adapter et à améliorer les conditions de logement des salariés actifs et retraités sur les territoires, et en particulier de ceux aux revenus modestes. Il comprend trois nouvelles aides destinées aux salariés, y compris les salariés agricoles au sens de l'article L. 722-20 du Code rural et de la pêche maritime, pour accompagner leur mobilité professionnelle, la rénovation énergétique ou l’adaptation des logements aux problématiques de vieillissement-handicap.

Ces aides exceptionnelles sont accordées (sous plafond de ressources) à toute personne remplissant les conditions ; elles ne sont pas soumises à l’accord de l’employeur. Les demandes sont traitées sous forme dématérialisée dans le cadre d’une plate-forme dédiée d'Action Logement.

Aide à la mobilité Emploi Logement

Une prime d’un montant de 1 000 € est accordée par Action Logement Services aux salariés (ou titulaires d'une promesse d'embauche) qui souhaitent se rapprocher de leur lieu de travail, aux personnes qui reprennent un travail suite à une période de chômage ou à celles qui débutent leur vie professionnelle. Elle est destinée à réduire les dépenses d’installation ou de transport. Elle est octroyée sans justificatif de dépenses et jusqu’à 3 mois après la date d’effet du bail.  

Aide aux travaux de rénovation énergétique du parc privé

Cette aide est distribuée par Action Logement Services aux salariés propriétaires occupants ou propriétaires bailleurs du parc privé aux revenus modestes pour leur permettre d’améliorer leur qualité de vie et leur pouvoir d’achat. Ce dispositif comprend une subvention de 20 000 € maximum pour financer 100% des travaux de rénovation énergétique complétée d’un prêt d’un montant maximum de 30 000 € pour financer des travaux connexes.

Adaptation du logement au vieillissement et à la dépendance

Une subvention, d’un montant de 5 000 €, est accordée par Action Logement Services aux salariés retraités modestes de plus de 70 ans ou ascendants d'un salarié d'une entreprise du secteur privé âgé de plus de 70 ans pour financer les travaux d’adaptation des sanitaires et favoriser ainsi leur maintien à domicile.

Consultez le détail de ces aides et les conditions d'obtention en vous rendant sur la plate-forme d'Action Logement.