Les mobilités géographiques des jeunes dans les espaces ruraux de faible densité - Analyse n° 22

Le futur des espaces ruraux est lié à celui des jeunes qui y vivent. Souvent considérés comme « l’avenir du territoire », les attitudes et modes de vie de ces jeunes sont au fond mal connus. Il est possible de caractériser leur mobilité, qui affecte directement le solde migratoire d’espaces déjà faiblement peuplés. Trois formes de mobilité co-existent : une mobilité locale, une mobilité alternante et une mobilité pour la sédentarité. Elles mettent en évidence des représentations contrastées de la ruralité et une réelle attirance pour l’installation en milieu rural. Elles témoignent également des différentes dispositions socioculturelles des jeunes face à la mobilité, autant de variables importantes à prendre en compte par l’action des pouvoirs publics.

Les mobilités géographiques des jeunes dans les espaces ruraux de faible densité (PDF, 524.42 Ko)

Les notes d’Analyse présentent en quatre pages l’essentiel des réflexions sur un sujet d’actualité relevant des champs d’intervention du ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt. Selon les numéros, elles privilégient une approche prospective, stratégique ou évaluative.

 

 

Voir aussi