Lancement du programme prioritaire de recherche « Cultiver et protéger autrement »
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr

Lancé par le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, ce programme pour un « Objectif 0 pesticide ! » s'inscrit dans l'objectif du Gouvernement d'aller vers une agriculture plus respectueuse de l'environnement et de la santé humaine. Il dresse une feuille de route claire et ambitieuse à la communauté scientifique afin qu'elle élabore, avec les acteurs du monde agricole, de nouvelles pratiques alternatives à l'utilisation des produits phytosanitaires.

Doté de 30 millions d'euros, son objectif est de permettre l'émergence, à l'horizon 2030-2040, d'une agriculture zéro pesticide, mobilisant intensément les principes d'agro-écologie, en favorisant la régulation biologique et en s'attachant à la viabilité économique de ces nouvelles pratiques.

Deux modes d'actions sont proposés pour ce programme prioritaire de recherche. Un appel à projets sera lancé par l'Agence nationale de la recherche pour financer des programmes de recherche sur des « fronts de science ». En s'appuyant sur une plus grande maîtrise de la prophylaxie, il s'agira de généraliser la régulation biologique et de mettre en place des systèmes de production durables et innovants. Ces systèmes pourront également s'appuyer sur une meilleure utilisation du numérique pour mettre en place une surveillance plus fine de l'apparition des bioagresseurs.

Parallèlement, une animation intense en évènements sera proposée à destination de la communauté scientifique et du monde agricole (colloques annuels, réalisation de documents d'information à destination des agriculteurs).

Le pilotage scientifique et l'animation du programme prioritaire de recherche sont confiés à l'Institut national de la recherche agronomique (Inra) tandis que l'Agence nationale de la recherche a la responsabilité de la sélection, du conventionnement et du suivi des projets.

Un point d'étape du projet sera réalisé au début de l'année 2020, date à laquelle le jury statuera sur les candidatures qu'il aura reçues.

Plus d'informations sur le communiqué de presse du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation