La Raclette de Savoie IGP
Nicolas Kosica Photographies

Depuis 2017, la Raclette de Savoie possède une Indication géographique protégée (IGP). Ce signe européen salue l'excellence de ce produit mais aussi des siècles de savoir-faire régional.

La Raclette se présente sous la forme d'une meule ronde de six kilos. Ce fromage est produit en Savoie, Haute-Savoie mais aussi dans certaines communes de l'Ain et de l'Isère, des départements du centre-est de la France.

Dès la fin des neiges, les vaches montent aux pâturages, ce qui permet d'obtenir un lait riche, idéal pour produire une Raclette généreuse. Le lait provient essentiellement des races Abondance, Montbéliarde ou Tarentaise, parfaitement adaptées à la haute montagne. Le fromage est affiné pendant 8 semaines minimum.

Le saviez-vous ?

Le nom « raclette » trouve son origine dans l’action de racler le fromage rôti sur le feu que consommaient les bergers dès le Moyen-Âge, en été.

La renommée de la « Raclette de Savoie » s'est faite avec le développement spectaculaire des sports d'hiver dans les années 1970. Son équivalent suisse, la « Raclette du Valais », est une AOP (Appellation d'origine protégée) suisse depuis 2003.

Plus d'informations sur la Raclette de Savoie IGP

La filière Raclette de Savoie IGP en quelques chiffres

  • 3 200 tonnes de Raclette de Savoie ont été produites en 2016 ;
  • près de 700 producteurs de lait IGP ;
  • près de 15 fruitières et caves d'affinage ;
  • près de 10 producteurs fermiers.

(Source : site Internet de la Raclette de Savoie IGP)

 

Les autorités sanitaires recommandent aux populations fragiles de ne pas consommer de lait cru ni de fromages au lait cru. Ces préconisations concernent :

  • les jeunes enfants, et particulièrement ceux de moins de 5 ans ;
  • les femmes enceintes ;
  • les personnes immunodéprimées, c'est-à-dire les personnes déjà malades, très fatiguées voire hospitalisées.

Plus d'infos ici

Voir aussi