Infographie - La construction bois

La construction bois

L’activité économique en 2018

  • 2 080 entreprises ;
  • 13 170 emplois ;
  • 1,9 milliard d'euros de chiffre d'affaires

La part de la construction bois dans le neuf :

  • 27% des extensions / surrélévations ;
  • 16% des bâtiments non résidentiels ;
  • 9% des maisons individuelles ;
  • 4% des logements collectifs.

Les atouts du bois

  • Résistant au feu. Le bois se consume progressivement et de façon identifiée, en gardant ses propriétés mécaniques sur le volume non dégradé. Les calculs permettent donc d'assurer la stabilité réglementaire.
  • Polyvalent. Les performances mécaniques des diverses qualités de bois couvrent toutes les utilisations en construction. Les bois d'ingénierie recomposés permettent de grandes portées et des constructions en grande hauteur.
  • Léger et modulaire. Le bois facilite les surévélations et optimise les fondations. Il permet la préfabrication d'éléments de grande dimension en filière sèche, limitant le temps de chantier comme la consommation d'eau.

Le bénéfice environnemental

  • 1 m3 de bois stocke 1 tonne de CO2*. 1 m3 de bois utilisé comme matériau évite 1 tonne de CO2 fossile émise pour la fabrication et l’emploi d’un autre matériau (valeurs moyennes). * Sur la durée de vie du matériau.
  • La forêt française est la 4e europénne.
  • On récolte actuellement en forêt environ la moitié de l'accroissement biologique.

Source : Enquête nationale de la construction bois 2019.