Infographie - La construction bois

La construction bois

L’activité économique en 2018

  • 2 080 entreprises ;
  • 13 170 emplois ;
  • 1,9 milliard d'euros de chiffre d'affaires

La part de la construction bois dans le neuf :

  • 27% des extensions / surrélévations ;
  • 16% des bâtiments non résidentiels ;
  • 9% des maisons individuelles ;
  • 4% des logements collectifs.

Les atouts du bois

  • Écologique : construire en bois plutôt qu'en béton permet de baisser les émissions liées à la construction de 55% pour les maisons individuelles et de 60% pour les logements collectifs (Étude carbone 4).
  • Résistant au feu : le bois brûle, mais il se consume lentement et garde ses propriétés mécaniques. Il transmet la chaleur 10 fois moins vite que le béton et 250 fois moins vite que l'acier.
  • Solide et léger : à poids égal, le bois est 30% plus résistant que l'acier et six fois plus résistant que le béton armé.
  • Modulaire et économe : pour un chantier de taille équivalente, l'utilisation du CLT* divise le temps de gros œuvre par deux et les rotations de camions par six, grâce à la préfabrication et l'absence de besoin d'eau (filière sèche).

* Le CLT (Cross Laminated Timber), ou bois lamellé croisé, est un produit bois manufacturé se présentant sous forme de panneau composé de couches de bois collées).

Le bénéfice environnemental

  • 1 m3 de bois stocke 1 tonne de CO2 ;
  • 1 m3 de bois utilisé comme matériau évite 1 tonne de CO2 émise pour la fabrication et l’emploi d’un autre matériau.
  • La forêt française est la 4e europénne ;
  • On récolte actuellement en forêt environ la moitié de l'accroissement biologique.

Source : Enquête nationale de la construction bois 2019

Voir aussi