Fonds FEAMP : des projets pluriels au service de la ressource marine
Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr
Le 5 juin 2019, le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation rassemblait les professionnels de la pêche et de l'aquaculture autour du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP). De l'évaluation du stock de coquilles Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc aux captures accidentelles... L'occasion de (re)découvrir la diversité des projets en cours.

Les porteurs de projets et l'ensemble des acteurs du milieu marin étaient présents au ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation pour une journée d'échanges autour des projets financés par le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP).

Créé en 2014, le FEAMP est un outil financier qui a pour objectifs :

  • l'aide des pêcheurs et aquaculteurs à adopter des pratiques durables ;
  • l'aide des populations côtières à diversifier leurs activités économiques ;
  • le financement des projets destinés à créer des emplois et à améliorer la qualité de vie le long du littoral européen.

L'appel à projets réalisé en 2016 a permis le financement de 21 programmes, pour un montant d'environ 5,5 millions d'euros. 

Une véritable dynamique européenne

Cette journée dédiée à la présentation et à la valorisation des travaux a mis en avant la diversité des projets financés par le FEAMP :

  • projet PALICA : Pêcheries Actives pour la Limitation des Interactions et des Captures Accidentelles de grands vertébrés marins (Guyane)
  • projet HARPEGE : Habitats Natura 2000 : analyse de risque pêche et propositions de gestion
  • projet LCN2000 : prise en compte de la pêche dans les sites Natura 2000 en région Pays de la Loire et en Charente Maritime grâce à la méthode d’analyse des risques
  • projet PELGAS PRO : estimation de la biomasse des petits pélagiques dans le golfe de Gascogne
  • projet CATAUPE  : campagnes scientifiques de suivi d’abondance du requin-taupe dans l’Atlantique Nord-Est
  • projet COMOR : campagne de prospection du stock de coquilles Saint-Jacques de la baie de Seine
  • projet COSB : analyse et évaluation du stock de coquilles Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc
  • projet PEEXNAC : programme d’étude pour l’exploitation durable de la nasse changeante
  • projet ESHANO : évaluation de stocks halieutiques en Normandie

La diversité des sujets d’études et des zones géographiques, la dimension scientifique ou orientation pêche, ont fait l’objet de riches échanges entre les professionnels présents, attestant de la dynamique de la dimension européenne dans le secteur de la mer et de pêche.

(Re)découvrez le FEAMP sur le site de l'Europe s'engage en France