Covid-19 : Actualisation du protocole sanitaire du 2 novembre 2020 dans l’enseignement agricole
07/11/2020
Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr
Compte tenu de l’évolution de la situation sanitaire liée au virus SARS-COV-2, un protocole sanitaire renforcé est applicable depuis le 2 novembre 2020 dans les établissements de l’enseignement technique agricole. Il repose notamment sur les avis du Haut conseil de la santé publique (HCSP) en date du 7 juillet 2020 et du 17 septembre 2020, et intègre les évolutions rendues nécessaires par la progression de la circulation du virus.

Les principales mesures portent sur la limitation des règles de brassage des apprenants, l'obligation du port du masque, l’aération et la désinfection plus fréquentes des locaux, notamment dans l’objectif d’assurer la sécurité sanitaire de tous.

Ces mesures imposent des contraintes fortes qui peuvent être complexes à mettre en place en fonction de la taille et de la configuration des établissements. Les risques sont potentiellement plus élevés dans certaines zones où la circulation est plus dense (couloirs, restauration…).

Les mesures à prendre sont décrites dans un protocole sanitaire, mis à jour ce vendredi 6 novembre, et téléchargeable ci-dessous.

Garantir au moins 50% d’enseignement en présentiel pour chaque apprenant à partir de la Seconde

L'objectif est de diminuer la pression, en particulier là où la densité d'apprenants est plus forte, et de limiter les brassages en faisant des adaptations complémentaires dans les établissements où c'est nécessaire.

Il s’agit de garantir au moins 50% d’enseignement en présentiel pour chaque apprenant (lycéens, étudiants en BTSA et CPGE). Le principe du présentiel est maintenu pour les classes de collège (4ème/3ème).

Tous les apprenants doivent travailler pendant la totalité du temps scolaire ordinaire, que ce soit en cours en présentiel, en classes virtuelles ou en autonomie. Différentes modalités d’organisation, laissées à l'appréciation du chef d'établissement sont envisageables : accueil des classes par alternance ; accueil par niveau ou par filière ; accueil par demi-groupes ou groupes restreints ; travail à distance sous forme d’enseignement à distance ou de classe inversée…

La continuité pédagogique continue à s’appliquer, notamment en cas de fermeture ponctuelle de classe ou d’établissement. L’ensemble des outils est regroupé sur Chlorofil

À télécharger