La Commission des comptes de l’agriculture a examiné les résultats 2018 des exploitations et les comptes prévisionnels de l'agriculture pour 2019
Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr
10/01/2020
Communiqué

La Commission des comptes de l’agriculture de la Nation s’est réunie le 10 janvier 2020 pour examiner les résultats des exploitations agricoles en 2018 et la situation économique prévisionnelle de l'agriculture en 2019.

  • Résultats des exploitations en 2018

Selon les observations du réseau d’information comptable agricole (RICA), les résultats des exploitations agricoles ont progressé, en moyenne, en 2018 : l’excédent brut d’exploitation par actif non salarié s’est accru de 4% par rapport à 2017 et le résultat courant avant impôt (RCAI) par actif non salarié (30 000 € en moyenne) a augmenté de 11%.
Les résultats s’améliorent pour la plupart des productions végétales. En céréales et oléoprotéagineux, la baisse des rendements est compensée par des prix supérieurs à ceux de 2017. En viticulture, la récolte 2018 atteint un niveau particulièrement élevé. En production animale, les résultats sont en retrait pour les éleveurs de porcins, confrontés à une baisse des volumes et des prix, et pour les producteurs laitiers, avec une hausse des charges d’approvisionnement à la suite de la sécheresse estivale. Pour la première fois depuis 2012, l’investissement s’accroit, notamment en céréales et oléoprotéagineux.

  • Situation prévisionnelle de la branche agricole en 2019

Les comptes prévisionnels de l’Insee pour l'année 2019 anticipent une baisse de la production agricole de 2% en valeur, avec un recul des volumes (-1,5%) et des prix (-0,5%). La valeur des productions végétales diminuerait, mais les évolutions seraient contrastées selon les produits. La production viticole se replierait, après une récolte 2018 exceptionnelle. Les récoltes de céréales s’accroîtraient nettement, mais les prix seraient en baisse en raison de l’abondance de la récolte mondiale. La valeur des productions animales augmenterait, avec des volumes en baisse mais des prix en hausse, notamment pour les porcins.
Les dépenses en intrants des exploitants agricoles augmenteraient légèrement (+0,7%), avec le renchérissement des prix des aliments et des engrais. Après prise en compte des subventions d'exploitation et des impôts à la production, la valeur ajoutée brute au coût des facteurs par actif diminuerait de 5,9%.

Les rapports de la CCAN sont consultables sur le site agreste du ministère de l'Agriculture

À télécharger

La Commission des comptes de l’agriculture a examiné les résultats 2018 des exploitations et les comptes prévisionnels de l'agriculture pour 2019 (PDF, 96.03 Ko)

Contacts presse

Service de presse de Didier Guillaume - Tel : 01 49 55 59 74 ; cab-presse.agriculture@agriculture.gouv.fr
Service de presse du ministère - Tel : 01 49 55 60 11 ; ministere.presse@agriculture.gouv.fr

Voir aussi