Vincent Barbot : « France Relance nous permet de produire de la luzerne à un prix raisonnable »
La CUMA SECOPPA regroupe une vingtaine d'agriculteurs. Leur projet : se structurer en filière pour produire de la luzerne et ainsi se soustraire à la dépendance des importations de soja sud-américain. Grâce à France Relance, ils vont pouvoir se munir d'un séchoir, équipement nécessaire pour assurer la qualité de récolte de la luzerne et préserver ses apports en protéines. Explications de Vincent Barbot, céréalier et Stéphan Bréhon, éleveur bovin.

Vincent Barbot : “France Relance nous permet de produire de la luzerne à un prix raisonnable.” (DOCX, 14.69 Ko)

Le Plan Protéines végétales

La crise sanitaire actuelle a révélé la vulnérabilité de nos systèmes alimentaires causée notamment par la forte dépendance de l’agriculture française à des intrants importés de pays tiers.

Un plan doté de 120 millions d'€ et axé autour de 3 priorités à deux ans est engagé et financé via le plan France Relance pour :

  • Réduire notre dépendance aux importations de matières riches en protéines, notamment le soja importé de pays tiers ;
  • Améliorer l’autonomie alimentaire des élevages, à l’échelle des exploitations, des territoires et des filières ;
  • Développer une offre de produits locaux en matière de légumes secs (lentilles, pois chiche,haricots, fèves etc.).