Tout est permis, avec le radis !
Cheick Saidou/agriculture.gouv.fr
Rose, rouge, blanc, noir… le radis est une véritable source de vitamines et de minéraux. Produit en France toute l’année, sa pleine saison est de mars à juin. Ce légume-racine est très apprécié des Français, qui en consomment en moyenne 1,5kg par an…

Deuxième pays producteur en Europe, la France récolte 48 000 tonnes de radis par an. Ce légume racine est principalement cultivé dans les Pays de la Loire.

Allongés, ronds, en forme d’œufs… il existe différentes variétés. On retrouve principalement trois familles :

  • le radis noir : c’est la première espèce de radis cultivée par l’Homme. Il est nécessaire de le peler avant de le consommer. Attention à ne pas le confondre avec la racine de raifort, plutôt utilisé comme condiment.
  • les petits radis : unis ou bicolores, ce sont les variétés les plus consommées.
  • le radis japonais : aussi appelé « daikon » et régulièrement confondu avec le navet. Il peut mesurer jusqu’à un mètre et peser un kilogramme. Cousin du radis noir, il offre un goût plus doux. Une seconde variété existe, caractérisée par sa chair rose vif, abritée par une peau blanche et verte.

Pour bien choisir ses radis, préférer un feuilletage bien vert, signe de qualité, ainsi que des racines fermes.

Souvent consommés crus, les radis peuvent aussi se manger cuits. Attention, il est important d’opter pour une cuisson courte afin d’éviter de perdre les saveurs et sa couleur.

Astuce Antigaspi : les feuilles du radis sont comestibles ! Une fois cuites, elles peuvent être servies en accompagnement ou même en soupe.

La production de radis en quelques chiffres :

  • 5 300 exploitants en 2010 ;
  • 50 variétés en France ;
  • 27% de la production française se fait dans les Pays de la Loire ;
  • 48 228 tonnes produites chaque année en moyenne en France.


(Source : Interfel et Agreste)