Marc Fesneau au Sommet de l'élevage 2022
Twitter Préfecture du Puy-de-Dôme

Le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire était présent à l’ouverture du 31e Sommet de l’élevage, à Cournon-d’Auvergne (Puy-de-Dôme), le 4 octobre 2022.

Tout au long de la journée, au cours de ses déambulations, Marc Fesneau a rencontré éleveurs et organisations professionnelles, aux côtés des élus locaux et de Jacques Chazalet, président du Sommet de l’élevage.

Lors de ces échanges ont été évoqués les grands thèmes de l’actualité agricole, tels que la sécheresse, la hausse des coûts de production, la rémunération des éleveurs, EGalim 2, la prédation du loup ou encore la souveraineté alimentaire.

Sur le sujet de la sécheresse, le ministre a annoncé l'ouverture, dès ce mois d'octobre dans les départements les plus touchés, du dispositif de calamité agricole, « avec un paiement des premiers acomptes dans la foulée ». « D’autres départements pourront être ajoutés au fur et à mesure au dispositif selon l’évolution de la situation » a-t-il ajouté.

En ce qui concerne la rémunération des agriculteurs, Marc Fesneau a notamment déclaré : « Sans juste rémunération de nos agriculteurs, pas d’agriculture et donc pas de souveraineté alimentaire. Chacun doit jouer son rôle en responsabilité ; distributeurs, industriels et consommateurs ».

En début d'après-midi, le ministre a participé à la conférence « élevage et durabilité » en présence, entre autres, de nombreux élèves de l’enseignement agricole. Lors d'une de ses interventions, il a rappelé l’enjeu majeur de renouvellement des générations : « Notre agriculture est riche de savoir-faire et d’innovations qui nous permettront ensemble de relever les défis ».

Ce grand rendez-vous du monde de l'élevage fut également l'occasion pour Marc Fesneau de signer, avec son homologue mongole, le mémorandum de coopération renouvelée France-Mongolie sur l’élevage de ruminants.

Le Sommet de l'élevage, vitrine du savoir-faire français en matière de production animale

Depuis 1992, le Sommet de l'élevage constitue une vitrine exceptionnelle du savoir-faire français en matière de production animale et de génétique. Présentations animales, innovations techniques, rencontres d’affaires, animations professionnelles et conférences sont chaque année au rendez-vous du salon.

Avec plus de 1 500 exposants, 2 000 animaux, 180 000 m2 d’exposition et près de 100 000 visiteurs attendus (dont 2 400 visiteurs internationaux), cette édition 2022 s’annonce une fois encore comme un rendez-vous incontournable pour les professionnels du secteur.

La visite du ministre en images