Listéria : le point sur la charcuterie importée d'Allemagne en France
15/10/2019
Le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation a été alerté le 2 octobre 2019 sur l'importation en France de charcuterie potentiellement contaminée par la Listéria. Ces produits ont été tracés et retirés de la vente. Aucun cas humain n'est à déplorer en France.

Les produits, issus de l'entreprise allemande Wilke, ont été signalés via le RASFF (réseau d'alerte européen) par les autorités compétentes allemandes selon les procédures habituelles d'information des États-membres de l'Union européenne. Tous les produits fabriqués par cette entreprise sont visés par les mesures de retrait et de rappel.

À l'échelle nationale, ces alertes sont relayées par la Direction générale de l'Alimentation du ministère via le système interne de communication avec les Directions départementales de la protection des populations (DDPP) pour une action de retrait ciblée avec rappel.

Ainsi, depuis le 2 octobre, les autorités allemandes ont transmis 11 tableaux avec des listes de destinataires. Il s'agit principalement de restaurants commerciaux, hôtels, traiteurs, associations, charcuteries, une péniche de croisière, deux maisons de retraite. Dans la plupart des cas, le distributeur avait prévenu ses clients et le retrait / rappel par affichette avait été mis en place aussitôt. Ces destinataires ont également transmis la liste de leurs clients et les DDPP  des départements concernés (07, 25, 29, 35, 44, 57, 67, 68, 72, 75, 95) ont à leur tour été informées des opérations de retrait / rappel en cours pour vérifier leur effectivité.

Les quantités distribuées en France sont faibles, elles ne représentent que quelques kilos de marchandise selon les établissements. À ce jour, aucun malade en lien avec cette alerte n'a été identifié.

Rappel des actions engagées

  • le blocage des produits sur les sites concernés et le rappel par affichette des produits ont été effectués par les professionnels ;
  • la vérification de traçabilité à partir de ces établissements est en cours en complément ;
  • la DGAL est en contact avec les Centres nationaux de référence de l'Institut Pasteur et Santé publique France car la listériose est une maladie à incubation longue.

Voir aussi