Covid-19 : les Projets Alimentaires Territoriaux (PAT), un moyen de résilience face à la crise
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr

Au-delà de la dimension sanitaire, la crise Covid-19 et le confinement ont révélé des fragilités dans l'approvisonnement des ménages en denrées alimentaires. Sur les territoires où il existe un Projet Alimentaire Territorial (PAT), des mesures ont pu être mises en place rapidement, s'appuyant sur un dispositif déjà existant et la grande réactivité des acteurs locaux.

  • le PAT constitue un réseau d’acteurs de la chaîne alimentaire, qui se connaissent et ont pu lier des relations de confiance, parfois de longue date ;
  • le PAT apporte une bonne connaissance du contexte local de la production agricole et alimentaire et du bassin de consommation (diagnostic à la base de la mise en place de tout PAT) ;
  • le porteur du PAT joue le rôle d’animation des acteurs du territoire, ce qui a pu permettre d’articuler et de coordonner les actions à mettre en place en urgence ;
  • des outils, notamment numériques, sont le plus souvent déjà en place pour communiquer, pour répondre aux besoins des consommateurs qui souhaitent avoir plus de visibilité sur les produits locaux disponibles et leurs lieux d’achats.

Les PAT ont notamment su se mobiliser autour de deux grands axes d’actions :

Les PAT constituent un outil clé pour la résilience alimentaire des territoires et la reterritorialisation de l’alimentation.