Le cresson : or vert de l’Ile-de-France
Cheick Saidou / agriculture.gouv.fr
Autrefois consommé sauvage, le cresson est aujourd’hui cultivé, en petite quantité, dans la moitié nord de la France. La région Île-de-France est très réputée pour son cresson : Méréville (Essonne), en est d’ailleurs sa capitale. Cultivée depuis trois siècles en France, cette variété de salade se consomme crue ou cuite. Découverte de ce produit peu connu, en vidéo.

L’Essonne est le premier producteur de Cresson en France avec une trentaine d’exploitations. Sa production, très délicate, explique encore la faible superficie d’exploitation. Présente toute l’année sur les étals, cette exquise petite salade accompagne et sublime vos recettes salées. Et pour ne rien gâcher, le cresson est riche en vitamines et minéraux ! Très riche en calcium, en fer et en vitamine C, c’est une plante aux qualités gustatives uniques, avec un goût légèrement piquant qui se consomme facilement en salade, en soupe ou cuite à l’étuvée.

À Méréville, on cuisine le cresson à toutes les sauces !

Depuis plus de 5 générations, la famille Barberot cultive le cresson sur 3 hectares à Méréville, "capitale de l’or vert". La cressonnière est ouverte aux visiteurs qui découvrent les méthodes de culture et peuvent déguster des potages ou des charcuteries à base de cresson. La boulangerie Sellier en met même dans son pain, en fait des quiches et des fougasses aux pommes de terre, gruyères et cresson. La surprise : un apéritif original à base de cresson !

Voir aussi