Camille, paysagiste qui veut faire renaître le vignoble des Coteaux de Giverny
Camille Ravinet
Camille Ravinet, 24 ans, s'est laissé porter par ses passions et inspirations. Du BTSA Aménagement paysager… à un projet de renaissance de vignoble. Aujourd'hui, il gère seul à la fois sa société d'aménagement paysager et un projet de viticulture sur les Coteaux de Giverny.

Que vous a apporté votre BTSA Aménagement paysager de Saint-Germain-en-Laye ?

Je me suis orienté vers ce BTSA car je m'intéresse à la nature, au vivant. Je suis aussi passionné d'histoire. Quand j'ai fait mes études, je n'avais pas d’œillères scolaires. Je me suis nourri de connaissances en agronomie, en territoire. Cela m'a apporté un solide bagage technique. Mon stage au jardin de la maison de Monet (Giverny) m'a plongé dans le monde professionnel, j'ai pu me constituer un portefeuille de clients.

En quoi consiste votre projet « renaissance du Vin des Coteaux de Giverny » ?

C'est un projet en agriculture biologique soutenu par « Pour une agriculture du vivant ». Il s'agit de relancer la viticulture sur les coteaux de la Seine qui était très développée jusqu'au XIXe siècle. Dès le mois de mars 2019, nous allons planter 6 000 pieds de vignes. Les premières bouteilles de vins de Chardonnay pourront être dégustées en 2022.

Mon BTSA m'a ouvert les yeux sur des techniques du travail du sol. Je mets en œuvre de nombreux enseignements en agro-écologie comme le non labour et la biodynamie. J'ai choisi le travail au cheval : cette méthode écologique permet de ne pas tasser les sols.

Pour soutenir ou avoir plus d'informations sur ce projet, consultez la plate-forme Miimosa.

Voir aussi