Brasserie l’Indé, l’esprit de solidarité
Facebook

En cette période de confinement, les initiatives de restaurateurs solidaires se multiplient pour soutenir les personnels soignants de l’Hexagone. C’est le cas de la Brasserie l’Indé, à Agen (Lot-et-Garonne), qui propose chaque midi des repas gratuits au corps médical. Explications d’Antony Delbos, gérant de l’établissement.

Comment vous est venue cette idée ?

Comme tous nos confrères de la restauration, nous avons fermé le samedi 14 mars, à minuit. Se posait alors la problématique de nos stocks. Qu’en faire ? Et avec cette épidémie qui touche le monde entier, comment intervenir à notre niveau ? Beaucoup de nos clients font partie du corps médical et se sont vite retrouvés en première ligne du combat contre le coronavirus.

C’est ainsi que nous avons continué à faire ce que nous savons le mieux faire et avons décidé de fournir des paniers repas au personnel de l’hôpital d’Agen, aux infirmières libérales, aux ambulanciers, pompiers, médecins, etc., qui n'ont plus le temps d'aller déjeuner au self ou qui n'ont plus l'énergie de se préparer des repas chez eux. On essaye d’aider autour de nous au maximum.

Quelle logistique avez-vous mis en place ?

Trois cuisiniers sont volontaires pour venir travailler, ils se relaient en cuisine et préparent les repas en respectant les distances de sécurité et les gestes barrières préconisés. Nous préparons 160 paniers tous les jours, et nous poursuivrons l’opération jusqu’à la fin du confinement. Depuis aujourd’hui, nous avons établi un partenariat avec une autre restauratrice de Villeneuve, qui prépare 70 paniers par jour.

Nous avons démarré en communiquant sur les réseaux sociaux, puis la presse locale a pris le relais. On ne s’attendait pas à autant de visibilité. Cela a donné des idées au club de rugby le SU Agen. L’équipe a lancé une cagnotte qui va servir à payer nos fournisseurs : pain, charcuterie… Les factures sont établies au nom du club. Certains primeurs nous font des dons en fruits et légumes.

Une fois prêts, les paniers repas sont distribués à la grille de la brasserie. Il n’y a aucun contact avec l’extérieur, on les transmet directement aux personnels de santé qui viennent les récupérer.

Et pour l’approvisionnement ?

Des producteurs d’asperges, des producteurs de pommes, situés dans un rayon de cinq à trente kilomètres maximum, nous apportent directement leurs produits. Depuis le lancement de la brasserie, il y a trois ans, nous travaillons avec autant d’acteurs locaux que possible. Notre restaurant était déjà très présent dans le tissu local et associatif, on essaye de contribuer à différentes formes de solidarité tout au long de l’année. Par exemple, on promeut les fromages des producteurs de la région, aussi bien fromages de vache que fromages de chèvre.

Plus d'informations sur l'Indé.

Les restaurateurs solidaires

L'initiative de la Brasserie l'Indé est un bel exemple de solidarité parmi tant d'autres. De nombreux restaurateurs se mobilisent bénévolement chaque jour en France pour apporter leur soutien aux personnels soignants. Merci à eux.