Panier de saison : sélection des produits de mars

Fromages, fruits et légumes, produits de la mer... Retrouvez quelques suggestions de produits frais pour une alimentation variée et de saison.

Le printemps arrive le 20 mars. C’est le moment de profiter des derniers produits de l’hiver.

Légumes

Quels sont les légumes d’hiver ?

Râpé, à la poêle, frit, en soupe, en gratin ou encore en purée, le céleri rave se déguste sous toutes les formes. Comment bien le choisir ?  Il doit former une boule lourde, ne doit pas sonner creux et il ne doit comporter aucune tache brune ou jaune.

En France, on produit 156 453 tonnes de poireaux, en régions Normandie, Pays de la Loire et Rhône-Alpes (source : Interfel). Ce chiffre place la France deuxième producteur européen après la Belgique et devant l’Allemagne. Le saviez-vous ? Ce légume est l’un des symboles du Pays de Galles.

Généralement choisi blanc, le chou-fleur peut aussi être vert ou violet. Il existe trois variétés : pomme blanche, pomme colorée et romanesco. Il se conserve 4 à 5 jours dans le bac à légumes ou 6 mois dans un sac à congélation, après avoir été préalablement blanchi.

Fruits

Sucrés, acides, croquants, il existe de nombreux fruits d’hiver.

Il faut compter 2 ans de culture avant de récolter un ananas. La France en produit 26 370 tonnes, principalement à La Réunion et en Guyane (source : Interfel). Conseil d’achat : l’ananas doit être lourd, ferme avec de belles feuilles vertes. Si elles se détachent, c’est que le fruit est parfaitement mûr.

D’hiver ou d’été, il existe deux catégories de poires. Pour l’hiver, préférez les variétés Conférence, Louise bonne d’Avranches, Général Leclerc ou encore Doyenné du comice. Au total, c’est une dizaine de variétés qui sont proposées sur les étals français.

En France, le seul citron avec une Indication d’origine protégée (IGP) se trouve dans la ville de Menton (Alpes-Maritimes). Ce sont dix-huit producteurs qui ramassent à la main près de 200 tonnes de citrons par an (source : site Menton Infos).

Produits de la mer

Respecter la saisonnalité des produits de la mer permet de ne pas bouleverser le cycle de reproduction et ainsi aider à l’équilibre des espèces.

Les bulots sont des petits mollusques de l’Atlantique. Pour les consommer, il faut toujours les acheter vivants (ils se rétractent au toucher). Cet escargot de mer peut se pêcher à pied, lors des marées basses, mais aussi et surtout au casier en l’attirant à l’aide d’un appât (morceau de crustacé ou de poisson).

Pêchée dans l’ouest Méditerranée, la Manche et le Golfe de Gascogne, la lotte est un poisson qui comporte peu d'arêtes. On la trouve sur les étals sous les noms de « baudroie » lorsqu'elle est entière et « queue de lotte » quand elle est vendue sans tête. Le saviez-vous ? La lotte est un poisson sans écailles.

Le tacaud est une espèce relativement méconnue. Pourtant, il se pêche sur les côtes françaises, dans l’océan Atlantique et dans la Manche. Le tacaud est un très proche cousin du merlan, du lieu ou encore du cabillaud.

Fromages

Le saviez-vous ? Les fromages aussi ont une saisonnalité.

Aussi appelée « vieux Hollande », la Mimolette est un fromage traditionnel de Flandre française. Inspirée de l’Edam hollandais, elle est reconnaissable à sa couleur orange. Sa fabrication se fait aujourd’hui dans les laiteries de la Meuse et de Normandie. Toutefois, son affinage se réalise toujours dans des caves du Nord. La Mimolette vieille et extra-vieille bénéficie d’un Label rouge depuis 1989.

Le Pont-l'Évêque a obtenu une Appellation d'origine contrôlée (AOC) en 1972 et une Appellation d'origine protégée (AOP) en 1996. L'aire géographique de protection s'étend sur les départements du Calvados, de l’Eure, de la Manche et de l’Orne. Son nom lui vient de la ville normande éponyme. C’est d’ailleurs l’un des plus anciens fromages de Normandie.

Le Coulommiers est un fromage à pâte molle et à croûte fleurie au lait de vache, de taille intermédiaire entre le Camembert et le Brie. Il peut aussi bien être doux et frais que typé et puissant, en fonction de son affinage qui dure de 4 à 8 semaines environ.
 

Les autorités sanitaires recommandent aux populations fragiles de ne pas consommer de lait cru ni de fromages au lait cru. Ces préconisations concernent :

  • les jeunes enfants, et particulièrement ceux de moins de 5 ans ;
  • les femmes enceintes ;
  • les personnes immunodéprimées, c'est-à-dire les personnes déjà malades, très fatiguées voire hospitalisées.

Plus d'infos ici

Voir aussi