Sécurité sanitaire des aliments

Manger en toute sécurité : l'Opération Alimentation Vacances

L’Opération Alimentation Vacances (OAV) se déroule cette année du 1er juin au 15 septembre 2016. Cette opération permet de renforcer les contrôles en matière de sécurité sanitaire des aliments dans les secteurs de la restauration et des commerces alimentaires qui n’exercent leur activité qu’en période estivale et ceux qui connaissent une activité accrue durant l’été. Bilan à mi-parcours des contrôles effectués en France.
24/08/2016
Info +

Euro 2016 : manger en toute sécurité aux abords des stades

Foodtrucks, snacks... aux abords du Stade de France (Seine-Saint-Denis), la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP93) organise les contrôles inopinés des vendeurs ambulants de nourriture. L'objectif ? Contrôler l'hygiène et la sécurité de ces aliments vendus à l'occasion de l'Euro 2016. Reportage.
07/07/2016
Info +

Euro 2016 : la DDPP de Seine-Saint Denis au cœur de l’évènement !

Le déroulement de l’Euro 2016 nécessite non seulement de renforcer les contrôles durant le déroulement de la manifestation, mais également en amont de celle-ci. Ainsi, dès février 2016, la DDPP 93 a organisé des contrôles dans les hébergements touristiques, hôtels, mais également les chambres d’hôtes, gîtes et locations sur des sites Internet dédiés.
06/07/2016
Info +

La sécurité sanitaire des aliments renforcée pendant l'Euro 2016

Dans le cadre de l'opération alimentation vacances (OAV), les contrôles sanitaires sur l'alimentation sont renforcés, en particulier pendant l'Euro 2016. L'objectif ? Assurer la sécurité sanitaire des aliments pendant l'afflux des touristes, journalistes et équipes techniques attirés en France pour cette compétition sportive de haut vol.
17/06/2016
Info +

Être déclaré "indemne", un enjeu économique fort

L’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) développe depuis 1996 une procédure de reconnaissance officielle du statut sanitaire de ses Pays membres. Elle concerne aujourd’hui six maladies animales jugées prioritaires : la fièvre aphteuse, la péripneumonie contagieuse bovine, l’encéphalopathie spongiforme bovine, la peste équine, la peste des petits ruminants, la peste porcine classique.
09/06/2016
Info +

Pages