Marie-Eve Afonso Delpuch, responsable fabrication dans le secteur forêt-bois
Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr
Depuis deux ans, Marie-Eve Afonso Delpuch manage une équipe de douze personnes sur le site du Pellet Land de la scierie Archimbaud à Labouheyre, dans les Landes. Quel est son parcours ? En quoi consiste son métier ?

Un BTS en techniques physiques pour l'industrie et les laboratoires (TPIL) à l’ENCPB (École Nationale de Chimie Physique et Biologie de Paris), une licence en maintenance industrielle et génie électrique à la faculté de Béthune… « C'est mon stage de BTS qui m'a mis le pied à l'étrier ! » explique la jeune femme originaire d'Agen.

« C'est un peu par hasard que je me suis tournée vers la filière bois », raconte Marie-Eve Afonso Delpuch, âgée de 40 ans. « Je travaillais dans une entreprise qui fabrique des panneaux en particules. Je cherchais une industrie et je voulais mettre en valeur mes diplômes ».

Il y a deux ans, la scierie Archimbaud, spécialisée dans le pin des Landes, recrute une coordinatrice production pour l'un de ses produits phares : les granulés pour les poêles à bois, une solution de chauffage qui séduit de plus en plus de particuliers en quête d'énergies renouvelables. « J'ai beaucoup appris dans cette entreprise. Aujourd'hui, je suis responsable de production. Mon travail consiste à organiser, à planifier tout le processus de production du granulé. Cela va de la fabrication à l'expédition des palettes de pellets. »

« Malheureusement, c'est parfois difficile de faire sa place dans le monde technique en tant que femme ». Dans la filière forêt-bois, d'un point de vue parité, les rangs sont encore clairsemés : « avec l’assistance de direction, nous sommes les seules femmes à un poste de management sur le site de Pellet Land ».

Respect des contraintes des clients, règlement de potentiels litiges, management de l'équipe… « Il faut trouver des solutions pour travailler tous dans de bonnes conditions et proposer des produits de qualité ».

Les facettes de son métier qui lui plaît le plus ? « Toutes les journées sont différentes ! Ça bouge au quotidien ! Le fait de pouvoir connaître et de gérer le processus de fabrication du début jusqu'à la fin ! Relever de nouveaux défis. »