« Les vétos », immersion dans le quotidien des vétérinaires en zone rurale
Affiche du film « Les vétos »
Sorti le 1er janvier 2020, le premier film de la réalisatrice française Julie Manoukian met en lumière une profession dont les effectifs se raréfient : vétérinaire en milieu rural. L'occasion de découvrir un métier multiple, au plus près des éleveurs, ainsi que les formations proposées dans l'Hexagone.

L'action se déroule au cœur du Morvan. Nicolas, vétérinaire interprété par Clovis Cornillac, est confronté au départ à la retraite de son collègue. Alex (Noémie Schmidt), fraîchement diplômée de l'École nationale vétérinaire d'Alfort, retourne sur ses terres natales pour occuper momentanément ce poste. Entre les visites qui s'enchaînent, les déplacements aux quatre coins de la région et les vêlages, la jeune femme découvre les différentes facettes du métier de vétérinaire de campagne.

Les vétérinaires, acteurs clés des zones rurales

La présence de vétérinaires est très hétérogène sur l’ensemble du territoire français. En 2019, ils sont 6 546 à soigner des animaux de rente et 17 716 à s'occuper des animaux de compagnie, de sport et de loisirs.

Plus le nombre de vétérinaires soignant les animaux de rente diminue, en lien avec la raréfaction des élevages, plus la zone d’exercice des praticiens s'agrandit. Ils doivent désormais couvrir un rayon de 50 à 80 kilomètres, plutôt que 15 il y a quelques années.

Pour favoriser l'installation en zone rurale, un dispositif de stages tutorés a été lancé en 2013. Un stage de 12 à 18 semaines aux côtés de professionnels en zone rurale leur a permis de se familiariser avec le monde agricole, mais aussi de s’approprier la relation éleveur-vétérinaire. Par ailleurs, il favorise l'autonomie et l'acquisition de nouveaux savoir-faire.

Par ailleurs, le nombre de places ouvertes dans les quatre écoles nationales vétérinaires a été augmenté de 35% depuis 2012.

Frédérique Vidal et Didier Guillaume ont annoncé le 20 décembre dernier une réforme majeure des études vétérinaires. À compter de la rentrée 2021, il sera possible d'accéder aux écoles nationales vétérinaires par concours post-bac, sur Parcoursup, alors que jusqu'alors un niveau Bac +2 était requis. En effet, les modalités actuelles de recrutement des étudiants dans les ENV sont peu adaptées à la sélection de futurs vétérinaires praticiens, notamment en milieu rural, et aboutissent à des recrutements trop homogènes socialement et à des profils décalés par rapport aux réalités du métier et de la formation.

L'enseignement supérieur vétérinaire en quelques chiffres

Plus d'informations sur la formation de vétérinaire.