L'équipe du CEP

Le CEP est dirigé par Bruno Hérault, sous-directeur de la prospective et de l’évaluation.

Postes transversaux

Sont directement rattachés au chef du CEP trois postes à caractère transversal :

  • Julia Gassie : veille, alimentation, webmestre
    Le volume des informations, données et savoirs échangés dans le monde ne cesse de croître, justifiant une écoute sélective et une analyse régulière de cette masse de connaissances, afin d'aider les décideurs à mieux connaître, anticiper et innover, tout spécialement dans le champ de l'alimentation, qui structure en profondeur les domaines de compétence, métiers, logiques d'action, mais aussi budgets, productions normatives et modes d'organisation du ministère.
  • Muriel Mahé : formations, compétences, métiers et filière forêt-bois
    Les enjeux touchant aux qualifications et aux compétences dans les secteurs de l'agriculture, de l'alimentation, de la forêt et de la pêche sont au cœur des politiques du ministère : diffusion des savoirs, adaptation aux changements, mobilités sectorielles et géographiques, renouvellement des générations, capital humain comme facteur clé de la compétitivité des filières et des territoires.
  • Dany Hédreville : assistante

Bureau de la prospective et de la stratégie (BPS)

Le BPS, dirigé par Julien Hardelin, assure une activité régulière d’anticipation, de sensibilisation aux modes de raisonnement prospectif, d’appui méthodologique et d’expertise, sur l’ensemble des champs de compétence du ministère. Il participe à des réseaux nationaux et internationaux, anime des chantiers de prospective internes et externes. Il contribue aussi à la valorisation des travaux de prospective et d’études réalisés par le ministère et ses partenaires. Dans le cadre de leurs fonctions respectives, les chargés de mission assurent une activité de veille, de recueil d’informations et d’expertises, effectuent des analyses prospectives (identification de signaux faibles, anticipation de futurs probables, etc.), produisent divers types de documents et publications, participent à des groupes de travail prospectifs et organisent des événements à caractère public.

Le bureau comprend 6 chargés de mission, dont les portefeuilles sont thématiques :

  • Hugo Berman : agriculture, développement et mondialisation ;
  • Claire Bernard-Mongin : gouvernance et action publique ;
  • Florent Bidaud : monde agricole, ruralités, innovations ;
  • Franck Bourdy : économie et politiques agricoles, réformes, transformations ;
  • Madeleine Lesage : nutrition, sécurité sanitaire, bien-être animal ;
  • XXX : économie et politiques agricoles.

Bureau de l’évaluation et de l’analyse économique (BEAE)

Le BEAE, a trois missions principales : appui aux évaluations de politiques publiques dans les champs de compétence du ministère ; conduite ou participation à des analyses économiques sur les enjeux pertinents pour le ministère, en mobilisant notamment des outils développés en interne (comme le modèle MAGALI 2.0 ou la base ADEL) et en organisant des chanters collectifs (comme Actif'Agri) ; appui à la réalisation d'études commandées par le ministère, notamment via le pilotage du programme ministériel d'études (PME) et des appels à projets de recherche thématiques annuels. L'animation de la réflexion évaluative et économique, au sein du ministère et au-delà, est un objectif transversal du bureau. Dans le cadre de leurs fonctions respectives, les chargés de mission assurent une activité de veille, contribuent à la diffusion des méthodes et au renforcement des capacités d’évaluation, d'étude et d’analyse économique. Ils assurent une fonction d’interface et d’expression de la demande d’expertise vis-à-vis de la recherche finalisée. Par la diffusion des résultats des travaux conduits ou commandités, ils participent à l’animation du débat public.

Le bureau comprend 6 chargés de mission, dont les portefeuilles sont thématiques :

  • Raphaël Beaujeu : études et analyse économique, commerce international ;
  • Jean-Noël Depeyrot : régulation économique et marchés (base ADEL) ;
  • Mickaël Hugonnet : développement territorial et rural ;
  • Estelle Midler : politiques agro-environnementales ;
  • Aurore Payen : modélisation ;
  • José Ramanantsoa : analyse économique et modélisation (modèle MAGALI).

À télécharger

Organigramme du Centre d’études et de prospective - CEP (septembre 2019) (PDF, 26.54 Ko)

Contacter le CEP par mail.

Voir aussi