L'écolabel public « Pêche Durable »
L'écolabel public « Pêche Durable » répond au souhait de la filière pêche de disposer d’un signe de qualité permettant de valoriser la pêche durable incluant exigences environnementales, économiques et sociales. En juillet 2019, une première pêcherie française, située à Sète (Hérault), a été certifiée.

La décision de mettre en place un écolabel public en France fait suite à la volonté de la filière pêche, en 2007, de créer un écolabel facilement reconnaissable par les consommateurs. Cela répond également à des engagements du Grenelle de l’environnement et du Grenelle de la mer.

Cet écolabel suit les lignes directrices de la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) sur l’éco-étiquetage des produits de la pêche, enrichies de nouveaux critères (critères sociaux et de qualité) afin de porter sur l’ensemble des piliers du développement durable.

Des exigences de traçabilité et de qualité garanties aux consommateurs

Une commission écolabel s’est réunie régulièrement depuis 2012 pour définir l’ensemble des critères du référentiel de l’écolabel et les modalités de contrôle. Ce référentiel a été mis en consultation publique, et tient compte des observations des ONG environnementales.
Le référentiel concerne en premier lieu les pêcheries candidates, puis les opérateurs de la chaîne de commercialisation, de la première vente jusqu’au consommateur.
 
Pour être certifiées, les pêcheries doivent respecter 4 exigences du référentiel de l’écolabel, vérifiées par un audit de certification :

  • L’écosystème : Garantir que l’activité de pêche n’impacte pas de manière significative l’écosystème, c'est-à-dire la ressource ciblée mais également les espèces non-ciblées et l’habitat dans lequel la pêcherie évolue.
  • L’environnement : Garantir que l’activité de pêche a un impact limité sur l’environnement. Les critères portent notamment sur la réduction de l’utilisation d’énergie fossile ainsi sur que la gestion des déchets ou la prévention des pollutions.
  • Le social : Assurer un niveau satisfaisant de conditions de vie et de travail à bord des navires pour les équipages. Les critères portent notamment sur la sécurité et la formation des équipages.
  • La qualité : Garantir un niveau élevé de fraîcheur des produits écolabellisés.

Plus d'infos

Pour toute question technique concernant le dispositif : ecolabel@franceagrimer.fr

Voir aussi