Le vieux chêne du lycée agricole de Castelnaudary finaliste du concours de « l’Arbre de l’année 2020 » !
Lycée agricole Pierre-Paul-Riquet de Castelnaudary (Aude)
Mesurant 15 mètres, âgé de plus de 200 ans, une silhouette étalée… Le chêne pubescent du parc du lycée agricole Pierre-Paul-Riquet de Castelnaudary (Aude) est en lice parmi les 14 finalistes du concours national « l’Arbre de l’année 2020 ». Il représente la région Occitanie. Découvrez son portrait.

Son surnom ? « Le grand protecteur ». Les élèves le surnomment ainsi par sa majestueuse arborescence qui ressemble à un abri confortable pour les animaux, plantes et humains. Il est décrit comme « musclé, large, gigantesque, fort et fragile à la fois, bienveillant », avec des « branches tordues, longues, épaisses, élancées, larges et pourvues de feuilles vertes dentelées ressemblant à de petits nuages velouteux ».

Des qualités que les élèves du lycée agricole sont fiers de mettre avant pour le concours « l’Arbre de l’année 2020 », organisé conjointement par l’Office national des forêts (ONF) et le magazine Terre Sauvage.

Un grand témoin de la vie du lycée
Crédit ci-après

Le vieux chêne a vu passer un grand nombre d'élèves ; les noces du chef cuisinier se sont déroulées sous son ombrage, ainsi que d'autres banquets. Il est certainement le témoin et le gardien de nombreux secrets depuis plus de 200 ans... Mais c'est surtout sous cet arbre que les élèves de 4e se sont retrouvés au mois de juin pour peaufiner le concours, après le confinement des derniers mois. Lui n'avait pas bougé, « il nous attendait ».

Ce chêne pubescent a passé les épreuves du temps : la tempête de 1999, des tailles sévères, des dégradations du système racinaire, ainsi que des attaques de capricornes, un cousin du scarabée. Il reste cependant majestueux et, depuis 2017, des apprentis arboristes grimpeurs du centre de formation agricole d'Auterive (Haute-Garonne), se chargent de sa sauvegarde en effectuant des tailles douces et un haubanage (structure de maintien).

Un sanctuaire de biodiversité

Comme son nom l'indique (pubescent), ses jeunes feuilles sont au départ recouvertes d'un duvet blanc qui va disparaître au fur et à mesure de leur croissance. De la mousse verte s'est installée sur ses branches et du lierre enlace son tronc brun et grisâtre. Un arbre de cet âge est un véritable écosystème qui alimente toute une chaîne alimentaire. Plus de 30 espèces d'oiseaux viennent se percher sur ses branches, et des écureuils, grenouilles, fourmis, araignées, libellules profitent de sa fraîcheur estivale.
 

Le concours « l’Arbre de l’année » : les plus beaux arbres du patrimoine français

Cette année, pour l’édition 2020, presque 300 arbres ont été présentés ! Parmi les 14 finalistes, le chêne pubescent du lycée agricole de Castelnaudary offre une seconde fois la chance à la région Occitanie de remporter le prix du public. En effet, en janvier dernier, c’est le hêtre multi-centenaire de Saint-Jammes de Bezaucelle, à Sorèze (Tarn), qui avait décroché ce titre prestigieux en mobilisant 7 560 votes. Le vieux chêne de Castelnaudary a jusqu’au 5 janvier 2021 pour convaincre les internautes de voter pour lui sur le site du concours de l’Arbre de l’année.

Voir aussi