Le revenu des exploitations agricoles en 2011

La Commission des comptes de l’agriculture de la Nation s’est réunie aujourd’hui pour examiner la situation du revenu des exploitations agricoles en 2011 selon les spécialisations et les régions.

Après le redressement intervenu en 2010, le revenu des exploitations agricoles se maintient en 2011 à un niveau élevé (32 500 euros par actif non salarié) mais qui reste inférieur à celui de 2007. Après les fortes fluctuations connues entre 2006 et 2010, les disparités restent importantes entre spécialisations et régions.

L’année 2011 a été marquée par une forte croissance des coûts de production et les effets de la sécheresse de printemps sur les rendements céréaliers à l’exception du maïs. La sécheresse a également provoqué des achats supplémentaires d’aliments ou de fourrages variables selon les régions, partiellement compensés par les aides exceptionnelles dans le cadre des procédures de gestion des risques.

On note une amélioration du revenu en viticulture, après plusieurs mauvaises années, ainsi qu’en élevage laitier et avicole. En revanche, le revenu est en repli dans l’élevage bovin allaitant et l’élevage ovin, catégories d’exploitations dont le niveau de revenu est structurellement faible. La situation est également difficile pour les productions fruitières et légumières. Au total, le revenu agricole moyen par actif s’améliore dans la moitié seulement des régions. En moyenne sur les trois dernières années, les écarts de revenu entre régions sont de un à quatre.

 

Contacts presse

Service de presse du Ministre - Tel : 01 49 55 59 74 ; Fax : 01 49 55 43 81 ; cab-presse.agripeche@agriculture.gouv.fr
Service de presse du ministère - Tel : 01 49 55 60 11