Covid-19 : Justine, élève de terminale, est venue prêter main forte à un EHPAD lors de ses vacances d'avril
Justine Waldburger

Justine Waldburger, dix-huit ans, est en Terminale Services aux Personnes et Aux Territoires au lycée agricole de Bourges-Le Subdray (Cher). Tout en préparant son bac professionnel, l’étudiante a souhaité travailler à l’EHPAD de Bellevue (Bourges) pour aider les équipes pendant les vacances d'avril, en tant qu’agent de service hospitalier.

Comment êtes-vous entrée en contact avec l’EHPAD où vous avez travaillé ?

Trois jours avant les vacances scolaires, en plein confinement, j’ai réalisé que je ne voulais pas rester chez moi pendant deux semaines sans apporter mon aide aux professionnels qui en ont besoin.

J’ai envoyé des candidatures spontanées dans des EHPAD. Sur les réseaux sociaux, j’ai vu que de l’aide était demandée dans la structure de Bellevue, je les ai donc contactés. Mon embauche a été très rapide : j’ai signé mon contrat et j’ai commencé le lendemain de mon entretien. Je me suis vite adaptée à cette grande structure qui accueille plus de 400 résidents.

En quoi consiste le métier d’agent de service hospitalier ?

J’ai aidé à la préparation des repas et à l’entretien des locaux. En cette période de confinement, c’est un élément fondamental dans l’EHPAD : il faut tout désinfecter. J’ai aussi aidé les résidents dans l’habillage et la toilette.

À chaque fois qu’on passe dans une chambre, on essaye de rester un peu avec eux pour discuter. Les résidents sont très contents de nous voir, surtout en cette période où ils ne peuvent pas avoir de visite de leur famille.

Auparavant, je voulais travailler avec les enfants. Mais au fil des stages, je me suis rendu compte que je me sentais plus à l’aise avec les personnes âgées. J’aime être là pour eux, le relationnel qu’on peut tisser, parler de leur vécu….

Comment avez-vous géré vos devoirs et votre travail à l’EHPAD ?

Quand je rentrais du travail, je faisais mes devoirs. Je m’en sortais avec de l’organisation. Je travaillais sept heures et demi par jour à l’EHPAD.
Les devoirs à la maison, ce n’est pas forcément évident, surtout l’année du bac. J’essaye de me donner des objectifs, de suivre un planning. Les professeurs nous avaient donné nos devoirs en début de semaine, ça permettait de s’organiser.

Après mon bac, je souhaiterais devenir infirmière ou aide-soignante.

Plus d'informations sur le lycée agricole de Bourges-Le Subdray.

Voir aussi