Claire Desmarais : « L’agroalimentaire est un domaine qui me passionne »
Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr

Élaborer des recettes, mettre au point des mélanges de saveurs, voilà ce qui a motivé Claire Desmarais à rejoindre la filière agroalimentaire. Âgée de 26 ans, la jeune femme exerce la fonction d’assistante en recherche et développement auprès d’un grand groupe. Voici son portrait.

En quoi consiste votre métier ?

Ma principale mission est la formulation de recettes. Je mets au point des mélanges aromatiques (utilisation d'épices et/ou d'arômes) et technologiques (ingrédients et additifs) afin d'apporter des solutions clés en main à d'autres entreprises de l’agroalimentaire. Ces mélanges sont utilisés pour élaborer différents produits : béchamels, dorures feuilletées, épices, charcuteries…

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

L’agroalimentaire est un domaine qui me passionne. J’aime beaucoup ce que je fais car j’apprends tous les jours. Les places sont chères à obtenir dans le secteur de la recherche et développement en agroalimentaire. Je travaille pour un grand groupe mais j’ai la chance d’être dans une petite équipe de recherche et développement au sein de laquelle la communication est très fluide.

Dans mon entreprise, mon avis compte. En tant qu’assistante en recherche et développement, mon opinion est prise en compte. J’apprécie beaucoup le fait que l’on me fasse confiance et que l’on me laisse travailler sur mes propres projets en toute autonomie.

Comment vous êtes-vous dirigée vers l’agroalimentaire ?

J'ai toujours voulu travailler dans le domaine de l'alimentation. À 14 ans, j’ai intégré une école hôtelière pour effectuer un bac professionnel Cuisine. Je me suis alors rendue compte que cela ne me correspondait pas. Je me suis réorientée vers un second bac professionnel, cette fois en agroalimentaire, car je voulais conserver ce lien fort à l’alimentation.

Après quelques années de séjours à l’étranger, j’ai effectué un BTS Sciences et Technologies des Aliments au lycée agricole Le Valentin (Drôme). Cette formation m’a beaucoup plu et m’a confortée dans mon choix professionnel. J’ai ensuite poursuivi avec une licence professionnelle Nutrition et Innovations en Produits Agro-alimentaires et Santé à l’Université Grenoble Alpes, à Valence, qui est conduite en partenariat avec le lycée Le Valentin. Cette licence en alternance m’a permis d’acquérir de nombreuses connaissances en nutrition, un élément essentiel pour répondre aux demandes des consommateurs qui attendent des produits plus sains, avec moins d’additifs. Grâce à cette formation, j’ai pu entrer dans le service Recherche & Développement d'un grand groupe. 

Voir aussi