Avec Hiphen, suivre la croissance des cultures grâce à des capteurs connectés aux champs

Basée à l'INRA à Avignon, la startup Hiphen développe une solution innovante qui permet de suivre la croissance des cultures grâce à des capteurs connectés aux champs. Ces capteurs aident l'agriculteur dans son itinéraire cultural en lui livrant une information sur l'hétérogénéité de ses parcelles, la qualité et la quantité de la récolte. Rencontre avec son fondateur, Alexis Comar.

Quel est l'objectif d’Hiphen ?

L’objectif d’Hiphen est de mesurer les plantes par capteurs, embarqués sur satellite ou sur drone, sur tracteur ou directement implantés dans les champs. Notre métier est de transformer ces signaux en une information agronomique, qui sera utilisée par nos clients, soit pour sélectionner des variétés du futur, soit pour créer des outils d’aide à la décision. Ces outils ont pour objectif d'aider l’agriculteur dans son itinéraire cultural. Ils permettent également aux agro-industriels de mieux piloter la manière dont ils approvisionnent leurs usines.

Quelles sont les informations qu'Hiphen propose à ses clients ?

Ce sont des informations sur l’état des cultures, que ce soit sur le stress hydrique, le stress azoté, la présence ou non de maladies et leur quantification ainsi que les mauvaises herbes.

Pouvez-vous nous présenter un de vos capteurs ?

Notre capteur de terrain, par exemple, est posé à un endroit fixe dans le champ, à environ 2 mètres de hauteur, au bout d’un piquet. Une fois fixé, plus besoin d’y toucher, nous recevons une information en direct sur le champ. Ces données peuvent être visualisées par le client et échangées en temps réel par des API (interface de programmation) pour qu'elles soit intégrées dans des outils d’aide à la décision.

Quel est votre lien avec l’INRA ?

Notre lien avec l’INRA est formalisé sous forme d’une unité mixte technologique en lien également avec ARVALIS, l’institut du végétal. Cette unité permet à la fois d’avoir de la recherche fondamentale avec l’INRA, de la recherche appliquée avec ARVALIS et de la valorisation avec Hiphen auprès du monde industriel.

Comment voyez-vous l’agriculture de demain ?

L’évolution de l’agriculture ira vers plus de digitalisation, ce qui permettra à l’agriculteur de prendre de meilleures décisions et à la société dans son ensemble de contribuer à piloter l’agriculture vers la direction qu’elle choisit.

Retrouvez notre série Alim'agri Lab sur l'innovation dans le monde agricole sur la chaîne YouTube du ministère.

Voir aussi