Les Trophées de l'agroécologie 2022-2023

Bannière d'annonce du concours "Trophées de l'agroécologie 2022-2023"

L’édition 2022-2023 des Trophées de l’agroécologie est lancée ce 1er mai 2022. La date limite des dépôts de candidature est fixée au 1er juin 2022 pour le « Grand Prix de la démarche collective » et le « Prix de l'innovation » et au 15 décembre 2022 pour le « Prix de l’Enseignement Agricole ». Chaque lauréat pourra bénéficier d’une récompense de 7 000€, financée par le Crédit agricole.

Le ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation, avec le soutien du Crédit agricole, organise les « Trophées de l’agroécologie » depuis 2012. Cette année, le concours débutera le 1er mai 2022 et récompensera trois catégories de prix : le « Grand Prix de la démarche collective », le « Prix de l'innovation » (niveau régional) et le « Prix de l’Enseignement Agricole » (niveau national). Chaque lauréat national pourra bénéficier d’une récompense de 7000€, financée par le Crédit Agricole.

« Grand Prix de la démarche collective » et le « Prix de l'innovation »

L’objectif de ces deux prix est de mettre à l'honneur les agricultrices et les agriculteurs qui portent des projets ambitieux, concourant à la transition agroécologique. Les démarches, collectives et individuelles portées par les candidats, seront évaluées au regard de leur capacité à répondre à de multiples enjeux :

  • Avoir un impact positif sur l’environnement : la protection d’un milieu (exemple : agriculture à bas intrants), la reconquête d’un milieu dégradé (eau, sol, écosystème fragile, etc., par exemple via l'agriculture de conservation des sols), la sensibilisation à la protection de l’environnement, la mise en valeur d’un paysage ou d’un milieu naturel particulier (exemple : plantation de haies), l'amélioration ou la mise au point d’un procédé ou d’une technique nouvelle ou peu répandue respectueuse de l’environnement (exemple : association de cultures), etc... ;
  • Être économiquement viable : les participants au concours doivent pouvoir faire la preuve que la mise en place de leur démarche agroécologique est compatible avec la rentabilité économique des exploitations. Ces démarches doivent être susceptibles d'inspirer d’autres agriculteurs, après adaptation au contexte territorial et aux spécificités des exploitations. Les impacts globaux de la démarche sur la création de valeur et sur la production seront également étudiés ;
  • Prendre en compte les aspects sociaux et territoriaux : l’impact du projet sur la qualité de vie des exploitants ou de leurs salariés ainsi que sur l’évolution de leur charge de travail permettra d’apprécier la prise en compte des critères sociaux. De la même manière, l’intégration du projet dans le milieu socio-économique local sera valorisée (implication d’autres agriculteurs, implication de partenaires extérieurs, création d’emplois, communication vers d’autres milieux, insertion des porteurs du projet dans la vie locale du territoire, lutte contre l'isolement rural…).

Le « Grand Prix de la démarche collective » souligne la priorité donnée à l’action collective d’agriculteurs et d’agricultrices engagés dans l’agroécologie.

Le « Prix de l'innovation » récompense la démarche individuelle d’un exploitant particulièrement innovant dans la mise en œuvre de pratiques agroécologiques.

Qui peut participer ?

  • Pour le « Grand Prix de la démarche collective », les collectifs reconnus par l’administration (GIEE, groupes Ecophyto DEPHY ou 30 000). Les collectifs financés émergents ne peuvent pas concourir, car le projet n’est pas assez avancé.
  • Pour le « Prix de l’innovation », les exploitations agricoles individuelles ou sous forme sociétaire, ayant des démarches abouties et non des initiatives encore au stade de l’élaboration ou de la mise en œuvre.

Calendrier :

  • La date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au 1er juin (inclus) auprès des directions régionales.
  • Le concours se déroule en deux phases. D’abord, les jurys régionaux auront lieu au début d'année 2023. Puis, le jury national se réunira en février 2023 pour désigner les lauréats nationaux parmi les lauréats régionaux.
  • Remise des trophées prévue au salon international de l'agriculture 2023.

Récompense : 7 000€ par prix

« Prix de l’Enseignement Agricole »

L’objectif est de récompenser une classe ayant construit une démarche de reconception vers l'agroécologie d'une exploitation et des stratégies liées aux transitions de la production à la vente. Ce projet aura été construit sur l'année scolaire 2021-2022 ou durant le premier trimestre de l'année scolaire 2022-2023. L’exploitation peut être une exploitation agricole directement rattachée à l’établissement d’enseignement agricole ou une exploitation indépendante.

Les candidatures seront évaluées en fonction de la pertinence du diagnostic et de la construction du plan d'actions de reconception, le degré d’implication des apprenants et la cohérence de la démarche.

Qui peut participer ?

  • Les classes des établissements de l’enseignement agricole.

Calendrier :

  • Les candidatures devront être déposées avant le 15 décembre 2022, les candidats seront évalués lors d’une phase nationale.
  • Remise du trophée prévue au salon international de l'agriculture 2023.

Récompense : 7 000€

À télécharger