Surveillance de la chenille processionnaire du pin en forêt : cycle biologique 2019-2020
DSF

Les conditions climatiques ont été contrastées durant le cycle biologique de l'insecte. Une période peu favorable au développement de la chenille en début de cycle : automne pluvieux avec de nombreux orages dans le sud et l'ouest du pays ; ensuite le climat a été plus propice à l'insecte : temps chaud et ensoleillé, avec une pluviosité « normale » de janvier à avril.

L'année 2020 est marquée par une chute significative du nombre de nids observés sur les placettes, ainsi qu'un niveau de défoliation en baisse sur les quadrats notés. On observe des situations régionales variables au niveau du cycle et des dégâts de l'insecte mais la situation est endémique sur la majeure partie du territoire.

À télécharger

Surveillance de la chenille processionnaire du pin en forêt : cycle biologique 2019-2020 (PDF, 489.58 Ko)

Voir aussi