RappelConso : rester informé de tous les rappels de produits dangereux, en un clic
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr
Salmonelles, Listeria, contaminants… Régulièrement, des produits alimentaires à la vente sont identifiés comme potentiellement dangereux pour la santé grâce à la vigilance des pouvoirs publics et aux autocontrôles des opérateurs dans la chaîne de production et de commercialisation. Dès qu’ils sont repérés, ces produits sont retirés des rayons et font l’objet de messages d’information à destination des consommateurs qui les auraient achetés. C’est ce qu’on appelle le rappel de produits.

Jusqu’ici, ces rappels - qui concernent tous les produits de consommation courante (et pas seulement alimentaires) - étaient publiés sous forme d’affichettes en magasin ou sur divers sites internet. Pas toujours facile de s’y retrouver… C’est la raison pour laquelle le Gouvernement a souhaité créer un site unique permettant d’offrir au consommateur une information fiable et vérifiée sur l’ensemble des rappels de produits, alimentaires et non alimentaires, dangereux ou défectueux. Ce site, dénommé RappelConso, est accessible depuis le 1er avril.

Il permet à chaque consommateur de trouver toutes les informations utiles à l’occasion d’un rappel de produit : photo du produit, nom et marque commerciale, numéro de lot (le cas échéant), nom du distributeur, identification de la zone géographique concernée, risque encouru pour le consommateur, démarche à suivre en cas de détention du produit (retour au magasin, remboursement…).

Le site RappelConso ne substitue pas aux affichettes en magasin qui doivent persister pour garantir l’équité d’accès à l’information. Les communiqués de presse de l’État complètent au besoin les messages d’alerte en cas de situation particulièrement grave et préoccupante.

RappelConso est le fruit d’un travail commun associant le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance (DGCCRF), le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation (DGAL) et le ministère de la Transition écologique. Il implique les professionnels, qui ont l’obligation de déclarer leurs rappels sur le site, et les services de l’État qui assurent pour leur part la gestion du site et garantissent une information de qualité.

La mise en ligne du site RappelConso s’ajoute aux mesures déjà en place pour renforcer la sécurité des consommateurs telle l’obligation faite aux exploitants d’établir et de maintenir à jour un état chiffré des produits retirés ou rappelés, et d’informer les autorités des résultats de tests ou analyses défavorables.

Plus d’information

Voir aussi