Qu'est-ce qu'une Banque Alimentaire ?
Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr
En France, 14% de la population française vit sous le seuil de pauvreté. Depuis 35 ans, les Banques Alimentaires travaillent au quotidien pour lutter contre la précarité alimentaire.

« Collecter, gérer et partager les denrées alimentaires pour aider l'Homme à se restaurer », voici la définition proposée par la charte de la Fédération française des Banques Alimentaires.

Comment fonctionnent-elles ?

Les Banques Alimentaires préparent les denrées pour les associations selon le mode d’accompagnement alimentaire de chacune d'entre elles (repas complet, panier…). Elles les distribuent ensuite à un réseau de 5 400 associations et Centres communaux d'action sociale (CCAS).

Les Banques Alimentaires proposent différents formats de redistribution, comme les épiceries sociales qui proposent des denrées à prix réduit. Les épiceries sociales proposent également un accompagnement des personnes.

Comment s'approvisionnent-elles ?

Elles récoltent gratuitement des denrées auprès de fournisseurs publics et privés :

  • l’Union européenne, grâce au Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD) qui vise à réduire la pauvreté ;
  • l'État, qui subventionne la tête de réseau national qui passe un marché public d’achat de denrées ;
  • la grande distribution, qui autorise la récolte de produits frais et de produits proches de la date limite de consommation mais encore consommables ;
  • les industries agroalimentaires, qui donnent des produits avec des défauts d'emballage ou d'étiquetage ;
  • les agriculteurs, qui donnent des surplus de récolte de produits frais ;
  • les particuliers, qui peuvent donner des produits alimentaires lors des collectes de fin novembre et du printemps, selon les besoins des Banques Alimentaires.

Quelques chiffres clés sur les banques alimentaires

  • 79 banques alimentaires en France ;
  • 5 400 associations accompagnées ;
  • 226 millions de repas servis ;
  • 2 millions de personnes soutenues.

(source : site des Banques Alimentaires).