Qu'est-ce que le Comité national d'éthique des abattoirs ?
Cheick Saidou / agriculture.gouv.fr
Dépendant du Conseil National de l'Alimentation, le Comité national d'éthique des abattoirs (CNEAb) a été mis en place en 2017 suite à une saisine du CNA par le ministre de l’Agriculture et de l'Alimentation. Quels sont ses objectifs ? Comment fonctionne-t-il ? Explications.

Le CNEAB a été mis en place pour suivre la recommandation phare du rapport parlementaire Falorni de 2016 suite à la diffusion d’images choquantes dans les médias. Ce rapport préconisait la mise en place d’un comité d’éthique réunissant toutes les parties prenantes concernées et impliquées sur le sujet de la bientraitance animale en abattoir.
C'est lors d'une séance plénière du Conseil national de l'alimentation de janvier 2017 qu'a été décidé la mise en place un Comité national d'éthique des abattoirs (CNEAB) en tant que groupe de concertation.

Sa composition

Ce comité d'éthique réunit une cinquantaine de parties prenantes, parmi lesquelles des membres du CNA ainsi que des professionnels du secteur, des associations de protection animale, des vétérinaires, des représentants des cultes et des chercheurs (sociologues, juristes, philosophes, etc.).

Il produit une synthèse ainsi que des recommandations et axes de réflexion sur l’éthique en abattoirs. Il a produit ainsi un premier rapport adopté à l’unanimité par les membres du CNA en février 2019 (avis n°82).

Ses missions

Les principales missions du CNEAB :

  • réaliser une analyse des attentes sociétales ;
  • donner un avis sur la politique publique ;
  • débattre de l'évolution de la législation et de la réglementation relatives à l'amélioration de la protection animale en abattoir ;
  • jouer un rôle dans le suivi de leur mise en œuvre.

Son fonctionnement

Le groupe de concertation est présidé par Jean-Luc Angot, Inspecteur général de la santé publique vétérinaire, Président de la 7e Section du Conseil Général de l'Alimentation, de l'Agriculture et des Espaces Ruraux « Prospective, Société, International » au ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation et membre de l'Académie vétérinaire.

La vice-présidence est assurée par Pierre Le Neindre, directeur de recherche honoraire de l'Inra, éthologue et zootechnicien spécialisé en éthologie appliquée et membre de l'Académie de l'agriculture.

La présidence du Comité national d'éthique des abattoirs rend régulièrement des comptes de ses travaux en séance plénière du CNA.

Pour préparer les débats permettant de construire les recommandations, le Comité conduit des auditions d'experts et de spécialistes permettant de comprendre le processus de l'abattage, le cadre réglementaire qui s'applique en matière de protection animale ainsi que les bonnes pratiques rencontrées, entre autres thèmes de travail.

Pour garantir la neutralité et l’impartialité dans la conduite des débats, les président et vice-président sont accompagnés par le secrétariat interministériel du CNA, garant de l’ingénierie de la concertation conforme à la charte d’éthique et de déontologie du CNA.

Voir aussi