Promotion de produits agricoles français : 11 projets sélectionnés
07/12/2018
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr
À l'issue de l'appel à propositions européen lancé en janvier 2018 par la Commission européenne pour le financement de programmes simples de promotion, 11 projets proposés par des organisations agroalimentaires françaises ont été sélectionnés (décision d'exécution de la Commission du 16 octobre 2018) pour un cofinancement, dans le cadre de la politique de soutien à la promotion des produits agricoles et alimentaires. L'aide obtenue s'élève à 13,4M€.

La France, qui était arrivée l'année dernière largement en tête en nombre de programmes sélectionnés, se place cette année au second rang des bénéficiaires, derrière l'Italie, devançant la Grèce et l'Espagne. Ce résultat porte à 36 le nombre de programmes simples français cofinancés par l'Union européenne et en vigueur depuis l'entrée en application fin 2015 de ce nouveau régime. Le montant des aides cumulé sur les trois années s'élève à 54 M€, en deuxième position derrière l'Italie.

Les bénéficiaires 2018 sont l'interprofession laitière, le secteur de la charcuterie, la fédération des producteurs de semences de mais et de sorgho, l'association nationale des industries agricoles et alimentaires, et pour la première fois, les filières lapin, pintade, huiles et protéines végétales. Par ailleurs, l'agence exécutive européenne pour les consommateurs, la santé et l'alimentation (CHAFEA) chargée des programmes multi pays, a communiqué les résultats de la sélection pour ces programmes conduits par plusieurs pays européens. Sur 21 programmes retenus, la France a obtenu le financement de quatre programmes qu'elle coordonne, et participe à quatre programmes coordonnés par d'autres États membres. Les produits suivants vont faire l'objet de mesures de promotion : fruits et légumes frais, fromages, lait, viande de veau, vin.

Les programmes d’information et de promotion prévoient des actions qui se dérouleront en général sur une période de trois ans à partir de 2019. Les marchés ciblés sont divers. Certains programmes ont pour objectif, sur des marchés européens, de dynamiser la consommation et de faire prendre conscience de la qualité des produits issus de l’agriculture européenne. D'autres programmes se déploieront dans des pays tiers  comme le Canada, les États-Unis, la Chine, l'Australie, la Biélorussie, l'Ukraine, le Maroc et la Tunisie, ainsi que le Cameroun, la Cote d'Ivoire, le Nigeria et le Sénégal.

Pour mémoire, ce nouveau régime de promotion européen ouvert à tous les produits agricoles, excepté le tabac, est entré en vigueur fin 2015 ; son budget augmente chaque année, et prévoit des taux de soutien élevés. L'objectif de ce dispositif est de renforcer la compétitivité de l’agriculture européenne, de mieux faire connaître la qualité des produits européens en Europe et dans le monde, et d’augmenter ainsi leurs parts de marché. C’est une réelle opportunité pour les organisations agricoles françaises et européennes.

Le prochain et dernier appel à propositions sous ce régime sera publié début 2019 au Journal officiel de l'UE. Il sera doté d'une somme encore plus importante que les années  précédentes : 201M€, avec des taux d'aide de 70% des coûts éligibles au minimum.

Le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation organise le 11 février 2019 une journée d'information sur le prochain appel à propositions attendu début janvier, en présence de représentants de la Commission européenne.