Pourquoi Dijon fait partie du Réseau des Cités de la Gastronomie ?
Cité gastronomique de Dijon
C'est parti, Dijon a dévoilé en février 2016 la maquette qui présentera la future Cité internationale de la Gastronomie et du vin. Un hommage au patrimoine culinaire du repas à la française et l'occasion de revenir avec vous sur les atouts de la cité des Ducs de Bourgogne.

Un site patrimonial d’avenir

L’hôpital général, idéalement situé aux portes du centre-ville, est de nature à accueillir un programme ambitieux, dans des bâtiments anciens à rénover, dans un environnement préservé, dans un quartier en mouvement et bien desservi.

Une terre de gastronomie et de grands vins.

Quatre chefs étoilés ; des spécialités culinaires connues dans le monde entier, au point de départ d’une Côte viticole prestigieuse ; un « fonds gourmand » de 12 000 références à la bibliothèque municipale, « pôle associé » de la Bibliothèque nationale de France ; une histoire d’amour avec la gastronomie, symbolisée par la foire internationale et gastronomique (près de 200000 visiteurs chaque année) et incarnée par la célèbre Confrérie des chevaliers du tastevin au Château du Clos de Vougeot.

La force de frappe de l’industrie, de la recherche et de l’enseignement supérieur

Dans les domaines du goût, de la nutrition et de la santé. Le pôle de compétitivité Vitagora fédère 150 entreprises, laboratoires, universités et grandes écoles et porte déjà 165 projets de recherche et développement.À Dijon, 400 chercheurs travaillent dans ces domaines, sous la bannière du groupement d’intérêt scientifique Agrale. AgroSup est l’une des plus grandes écoles d’ingénieurs en France dans les domaines de l’agronomie et de l’alimentation (« de la fourche à la fourchette »).Le Centre des sciences du goût et de l’alimentation abrite des unités de recherche associant l’Inra, le CNRS et l’université de Bourgogne.

La capacité de Dijon à mener un grand projet.

Le tramway dijonnais fait figure d’exemple : deux lignes construites simultanément en moins de trois ans, dans le budget prévu, et livrées avec six mois d’avance. Les démarches sont déjà engagées pour financer et monter le projet de la Cité internationale de la Gastronomie. Les acteurs sont unanimes et mobilisés.

Un environnement favorable pour un projet rayonnant.

L’agglomération dijonnaise connaît un dynamisme qui se traduit par la réalisation de grands projets et la conduite d’investissements majeurs. C’est un territoire en expansion, dont la population progresse.