Miser sur l’innovation pour réduire l’usage des produits phytosanitaires
L’année 2019 a été marquée par une forte réduction de l’usage des produits phytosanitaires en France. Pour accélérer la transition agroécologique, le plan de relance prévoit d'accompagner les agriculteurs dans la modernisation des agroéquipements. Cet accompagnement financier favorisera une agriculture plus sobre en intrants et ressources et plus compétitive. Le soutien à la recherche permettra d'innover en matière d'agroéquipements.

Les mesures

  • Prime à la conversion des agroéquipements - 135 M€
    Retrouvez le détail de la mesure sur le site Plan de relance
     
  • Accélérateur pour les entreprises d’agroéquipement et de biocontrôle - 15 M€
    Retrouvez le détail de la mesure sur le site Plan de relance


Pulvérisateurs plus précis, capteurs et logiciels permettent d’individualiser les traitements des plantes. Ces outils de précision favorisent une agriculture plus sobre en intrants (notamment en produits phytosanitaires) et en ressources (notamment en eau), et plus rémunératrice pour l’agriculteur. D’autres technologies vertes et outils de substitution permettent aussi de faciliter de nouvelles pratiques comme celle des cultures combinées.

Une prime à la conversion des matériels anciens et peu performants sera mise en place afin d’avoir une agriculture française plus moderne et compétitive.

Le plan de relance accompagne également les concepteurs et fabricants de matériels pour qu’ils développent de tels agroéquipements contribuant à la transition écologique. Cette mesure passera par un accélérateur pour les entreprises d’agroéquipement et de biocontrôle.

Un programme d’accélération de la R&D sera également mis en place. Tous types de leviers seront mobilisés : outils de diagnostic et d’aide à la décision, génétique, biocontrôle, agronomie, écologie du paysage, etc.

Consulter nos contenus sur le sujet :