Le « Piment doux » Label Rouge
© Cheick Saidou/Min.Agri.fr

Depuis le 1er septembre 2016, l'arrêté homologuant le cahier des charges du Label Rouge LA n°04-16 « Piment doux », au bénéfice du Syndicat de défense et de promotion du Piment doux du Pays basque et du Seignaux (SPDPBS), a été publié au Journal officiel. L'occasion de s'arrêter sur les caractéristiques si particulières de ce piment issu de variétés sélectionnées pour leur saveur non piquante.

Couleur exclusivement verte, forme allongée et pointue, peau fine à la chair peu épaisse, le « Piment doux »  LA n°04-16 se déguste cuit ou cru. Reconnaissable à sa texture ferme et craquante, la cuisson fait ressortir son goût intense ainsi que ses saveurs douces et légèrement sucrées. On le consomme en salade, frit, en accompagnement ou dans les plats dits « à la basquaise ».

Label Rouge et « Piment doux »

« Le Piment doux » Label Rouge LA n°04-16 est cultivé en pleine terre, en plein champ ou sous abri maraîcher. Sélectionné pour sa saveur garantie non piquante, il est cueilli manuellement, fruit par fruit. Synonyme de qualité supérieure, le Label Rouge atteste notamment de la fraîcheur des produits à l'expédition. En effet, les piments sont expédiés au maximum 2 jours après leur récolte. Cela permet également de préserver les caractéristiques organoleptiques optimales concernant l'aspect, l'odeur, la saveur et la texture.

Un cahier des charges strict

Toutes les productions de « Piments doux » ne bénéficient pas du signe de qualité « Label Rouge ». Les producteurs de « Piment doux » Label Rouge sont identifiés et contrôlés régulièrement par un organisme certificateur indépendant. Cela permet de garantir la traçabilité et le respect des conditions de production du Label Rouge LA n°04-16. Les producteurs doivent s'astreindre à un cahier des charges strict et spécifique afin de s'assurer de la qualité de leurs « Piments doux ».

Voir aussi