Le litchi, « cerise de Chine »
Cheick Saidou / agriculture.gouv.fr
Le litchi est un fruit délicat cultivé depuis plusieurs siècles en Chine, d'où il est originaire, et depuis plus récemment dans les territoires d’Outre-mer. Sa pleine saison s’ouvre en novembre et s’achève en janvier.

Avec ses notes sucrées, le litchi est aussi appelé « cerise de Chine ». Il pousse sur l’arbre tropical litchi chinensis qui peut mesurer plus de quinze mètres. Les litchis se présentent sous forme de grappes que l’on casse ou coupe pendant la récolte. Les fruits sont ensuite détachés et protégés du soleil.

Attention à ne pas confondre le litchi avec le ramboutan. Surnommé « litchi chevelu » en raison des excroissances présentes sur sa coque, le goût de ce dernier est plus proche du raisin, tandis que le litchi présente des notes de rose.

Chaque année, plus de 7 600 tonnes de litchis sont produites en France. Les principales régions productrices sont la Guadeloupe, la Guyane et La Réunion (source : Agreste 2019).

Depuis 2017, le litchi de La Réunion possède un Label rouge. Ce signe de l’origine et de la qualité atteste du niveau supérieur de maturité du fruit, de son taux de sucre, de sa fraîcheur (il doit être disponible sur les étals au plus tard sept jours après sa récolte) ainsi que de sa taille, qui doit excéder 3 cm de diamètre.

Comment bien le choisir et le conserver ?

L’écorce doit être dure et intacte, gage de fraîcheur.

À l’air ambiant, son écorce brunit au bout de deux jours. Dans le bac à légumes, le litchi peut se conserver jusqu’à 15 jours.

Voir aussi