Concours général agricole : quelles sont les nouveautés de l'édition 2020 ?
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr
En 2020, le Concours général agricole fête ses 150 ans. Chaque année, de nouvelles sections et catégories rejoignent ce concours prestigieux qui valorise les savoir-faire des producteurs et éleveurs français.

Avant de créer une nouvelle section de produits, le CGA organise une phase de tests pour mieux définir la démarche de sélection. Ces concours expérimentaux se déroulent de la même manière que les épreuves traditionnelles, mais il n’y a pas de remise de médailles. Ces concours sont à l'initiative des filières.

Valorisation des produits

De nouvelles sections permettent de mettre en valeur les produits sous signe de qualité, notamment :

Un concours expérimental a été créé dans la perspective d'un futur concours des herbes aromatiques avec le Thym de Provence IGP (une section thym feuille et une section thym branche).

Du côté des animaux

Le Concours des animaux s'ouvre à d'autres espèces pour valoriser le travail des éleveurs :

  • la filière caprine, avec le concours appelé « Trophée Gènes Avenir », destiné aux races Alpines et Saanen ;
  • la filière bovine, avec un concours expérimental « Bœuf de boucherie de race Gasconne des Pyrénées » ;

Enfin, le Concours Jeunes comporte deux nouvelles épreuves : le Challenge Caprin Inter-Lycées, qui met en valeur les liens entre élevage et transformation laitière en fromages de chèvres AOP et le Trophée expérimental Canin Inter-Lycées.

L'agroécologie gagne du terrain

Au sein de la catégorie "pratiques agroécologiques", un nouveau concours d'agroforesterie, hérité de celui proposé par le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation en 2019, a été créé. Son objectif : promouvoir les interactions entre les arbres et les systèmes agricoles. Ce concours a été institué grâce au travail conjoint de différents acteurs, comme l'assemblée permanente des chambres d'agriculture, l'AFAC-Agroforesteries, INRAE, l'Institut national de l'origine et de la qualité (INAO), le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation ou celui de la Transition écologique et solidaire.

Plus d'informations sur les épreuves du Concours général agricole.

Voir aussi