Crédit ci-après
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr

31 janvier 2020 Info +

Le Concours général agricole, un concours ancré dans le patrimoine français

Le Concours général agricole (CGA) est un concours officiel du ministère de l'Agriculture et et de l'Alimentation. Découvrez l'histoire de cette distinction emblématique, de ses origines et de ses évolutions au fil des décennies.

Depuis 1870, la célèbre feuille de chêne consacre les meilleurs produits et animaux de l'Hexagone. Les médailles d’or, d’argent et de bronze des produits sont décernées à chaque Salon international de l’agriculture.

Le CGA en cinq dates clés

1843 : le Décret de fondation du Concours de Poissy est signé. À cette époque, Poissy est l’un des deux grands marchés qui approvisionnent la capitale en animaux de boucherie.

1870 : la manifestation est baptisée Concours Général Agricole et se tient au Palais de l’Industrie.

1913 : les animaux primés défilent pour la première fois sur le ring.

1963 : création du Centre National des Expositions et Concours Agricoles (CENECA) dont les fonctions sont « d’assumer la responsabilité des expositions et concours agricoles à caractère national ou international et en particulier celle du Concours Général de Paris. » Edgar Pisani, ministre de l'Agriculture, a initié cette fondation.

2000 : création du Prix d'Excellence, qui récompense chaque année les producteurs qui ont obtenu les meilleurs résultats aux trois dernières éditions du Concours général agricole.

Pourquoi fête-t-on les 150 ans alors qu'il y a eu 129 éditions ?

Certains événements, comme la guerre franco-prussienne de 1870-1871, ont empêché le déroulé du CGA. C'est pourquoi, il n'a pas eu lieu tous les ans depuis sa création, en 1870.

Quelles catégories de produits sont représentées au CGA ?

Le Concours général agricole prime les meilleurs produits du terroir français et animaux reproducteurs. Au fil des années, de nouvelles catégories ont été créées, en suivant les évolutions sociétales, comme le concours des ​Pratiques agroécologiques Prairies et Parcours, en 2014, et les félins, en 2018.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Plongée dans le temps

Galerie d'images

Crédit ci-après
Concours des vins - agriculture.gouv.fr
Crédit ci-après
Concours des bovins - agriculture.gouv.fr
Crédit ci-après
Entrée Porte de Versailles - agriculture.gouv.fr
Crédit ci-après
Défilé des ovins - agriculture.gouv.fr
Crédit ci-après
Éleveur présentant sa vache - agriculture.gouv.fr

Voir aussi