Concours du Conseil supérieur du notariat : le lycée agricole de Dax récompensé
© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr

Comme chaque année depuis plus de 20 ans, le Conseil supérieur du notariat (CSN) a dévoilé ce 1er mars au Salon international de l’agriculture (SIA), sur le stand du ministère de l’Agriculture, le lauréat de son concours réservé aux établissements agricoles. Cette édition portait sur « La préservation du potentiel agronomique des sols ».

C’est un travail collectif, entre les classes de première année de BTSA ACSE (Analyse et conduite des systèmes d’exploitation) et de BTSA APV (Agronomie productions végétales) du lycée agricole Hector Serres de Dax (Landes), qui a été récompensé cette année. « On s’est vraiment bien complétés, chacun à apporter ses propres compétences au projet », raconte Raphaël Huot-Marchand, 19 ans, étudiant en BTSA APV. « Quand le thème du concours est tombé, cela nous a tout de suite interpelés, le sol étant un sujet central de notre formation. Pour rendre notre propos plus lisible, on a souhaité le traiter sous la forme originale d’un dialogue entre un agriculteur et les étudiants ». Tous les élèves se sont beaucoup investis dans ce projet, jusqu’aux toutes dernières retouches finales avant la remise du dossier. « Travailler ensemble a permis de renforcer les liens entre nous. C’est une manière différente d’apprendre tous ensemble », complète Nicolas Heyndrickx, 18 ans, étudiant en BTSA APV.

« Le sol, c’est un support de vie. »

Ce thème essentiel s’inscrit naturellement dans l’environnement de futurs exploitants agricoles qui se sont interrogés sur les changements de pratiques culturales destinés à préserver, voire améliorer, le potentiel agronomique des sols. « La préservation des sols est un véritable enjeu, partout en France », reprend Raphaël, « mais peut-être encore plus dans les Landes où la monoculture de maïs a fait beaucoup de tort aux sols dans les années 70-80 ». Les étudiants se sont en effet sentis particulièrement concernés par ce sujet incontournable pour les agriculteurs de demain. La classe lauréate s’ayant vu offrir par le CSN un séjour à Paris dans le cadre du SIA, les jeunes étudiants ont pu aller à la rencontre de professionnels. Et Romain Cavanié, 18 ans, étudiant en BTSA ACSE, de conclure : « Le sol, c’est essentiel : c’est le support de toutes cultures. C’est très important de le garder le plus naturel et le plus riche possible. »

Télécharger le dossier lauréat du concours :  La préservation du potentiel agronomique des sols (PDF, 15.72 Mo)
 

Enseignement agricole et Conseil supérieur du notariat : un partenariat privilégié

Ce concours est aussi l’occasion de réaffirmer le partenariat entre le Conseil supérieur du notariat (CSN) et la Direction générale de l’enseignement et de la recherche (DGER) qui prévoit l’intervention des notaires dans les établissements agricoles afin de sensibiliser les jeunes au volet juridique d’une installation agricole. L’année scolaire précédente, 42 interventions ont eu lieu dans 56 classes auprès d’élèves, d’apprentis et de stagiaires de la formation professionnelle continue, soit au total plus de 1 000 jeunes, dans le cadre de l’opération intitulée « les clés d’une installation réussie ».

Voir aussi