Sécurité sanitaire des aliments

Une surveillance efficace pour prévenir les crises : la création de plateformes

La convention cadre tripartite Etat - ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation/Anses/INRA - signée le 2 mars 2018, permet d'acter la création de deux plateformes en santé végétale et sécurité de la chaîne alimentaire, et de consolider la plateforme en santé animale déjà existante.
02/03/2018
Actualité

Projet d'arrêté ministériel fixant les dispositions techniques nationales relatives à l'utilisation de sous-produits animaux et de produits qui en sont dérivés - Consultation terminée

Le projet d'arrêté ministériel vise à formaliser les modalités selon lesquelles les opérateurs peuvent déroger aux dispositions fixées pour ce qui concerne l'utilisation du lisier, la conversion de sous-produits animaux et de produits qui en sont dérivés en biogaz et la conversion de sous-produits animaux et de produits qui en sont dérivés en compost. La consultation est terminée.
19/01/2018
Info +

Lactalis : Stéphane Travert annonce des mesures après avoir reçu la filière lait

Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation a réuni l’ensemble des acteurs de la filière lait, le16 janvier 2018 rue de Varenne à Paris. Après avoir rappelé le rôle et les responsabilités de chacun dans une chaîne où tous les maillons sont interdépendants, Stéphane Travert a annoncé des mesures. Son discours en vidéo.
16/01/2018
Info +

Comment fonctionne le système d'alerte sanitaire en France ?

Lorsqu’un affichage en supermarché ou une annonce à la radio demande de rapporter des produits alimentaires ou de ne pas les consommer, cela signifie qu’une alerte sanitaire a été déclarée. Mais qu’est-ce qu’une alerte sanitaire ? Qui la déclenche ? Comment la détecte-t-on ? Ou encore qui sont les acteurs qui interviennent dans le processus ? Éléments de réponses.
11/01/2018
Info +

Animation - La sécurité sanitaire des aliments

La France possède l'un des meilleurs systèmes de sécurité sanitaire des aliments. Avec 500 000 exploitations agricoles et 400 000 restaurants et entreprises agroalimentaires, les contrôles mobilisent plus de 4000 inspecteurs et 14 000 vétérinaires habilités par l’État. Le tout pour un coût annuel de 350 millions d'euros... Voir l'animation complète.
22/12/2017
Info +

Pages