Maillage vétérinaire en territoires ruraux : le point sur la feuille de route
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr

Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, a rencontré le 28 octobre les organisations professionnelles vétérinaires et agricoles et les représentants des collectivités pour faire le point sur l’avancée de la feuille de route pour le maintien des vétérinaires dans les territoires ruraux.

En 2017, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation s’est engagé en lien avec la profession agricole et vétérinaire dans une feuille de route pour lutter contre la "désertification vétérinaire". Depuis, de nombreux chantiers ont été mis en oeuvre en faveur de l’ancrage territorial des vétérinaires et de la transition numérique de l’élevage avec un certain nombre de réalisations concrètes.

Parmi elles, le développement et financement de stages tutorés pour les étudiants des écoles nationales vétérinaires, l'expérimentation de la télémédecine, l'amélioration de la formation continue des vétérinaires sanitaires, le développement d'un portail numérique commun aux vétérinaires et à l'administration appelé CALYPSO, le renforcement des écoles nationales vétérinaires et l'ouverture d'une voie post-bac pour intégrer les écoles etc.

Parmi les dernières avancées, la loi DDADUE du 3 décembre 2020 et ses décrets d'application permettent aux collectivités et à leurs groupements de délivrer des aides aux vétérinaires et étudiants vétérinaires s'engageant à exercer auprès des animaux d'élevage dans des zones éligibles. L'arrêté du 8 novembre 2021 vient qualifier ces zones au niveau régional et permettra à de nombreuses collectivités territoriales d'intervenir en faveur du maintien et de l'installation des vétérinaires ruraux et des stagiaires vétérinaires.

Lire le communiqué de presse : Maillage vétérinaire en territoires ruraux : des avancées et un engagement à poursuivre les travaux

À télécharger

Plaquette : " Vétérinaires en territoire rural " (PDF, 349.43 Ko)

Voir aussi