Les écoles vétérinaires donnent du matériel médical
Camille Mazoyer / agriculture.gouv.fr
Dans la lutte contre l'épidémie, les écoles vétérinaires participent au mouvement de solidarité. VetAgro Sup, les Écoles nationales vétérinaires d’Alfort et de Toulouse et Oniris recensent le matériel qui peut être fourni aux hôpitaux.

En médecine animale, le matériel utilisé est souvent développé initialement pour la médecine humaine. Ainsi, respirateurs artificiels, appareils de monitoring permettant de surveiller les paramètres vitaux, concentrateurs d’oxygène pour alimenter des dispositifs d’assistance respiratoire et matériels de protection individuelle (masques, gants, surblouses, etc.), ont été vérifiés et re-paramétrés avant d'être fournis aux hôpitaux.

L’Institut national d'enseignement supérieur et de recherche en alimentation, santé animale, sciences agronomiques et de l'environnement de Lyon - VetAgro Sup

L’Agence régional de santé (ARS), les hospices Civils et les quatre hôpitaux de Lyon, la Direction départementale de la protection des populations du Rhône (DDPP) ainsi que d’autres établissements de soins et de santé, maisons de retraite et EHPAD, ont bénéficié de dons de VetAgro Sup.

  • 6 respirateurs (dont 2 portables), 1 machine d’oxygénothérapie haut débit et 1 analyseur de gaz ;
  • des ballons respiratoires, des alèses, des champs, des cônes, des écouvillons, des poubelles de laboratoire, des lunettes de protection et 35 litres d’alcool 70° ;
  • environ 2 800 masques, 12 200 gants, 2 000 casaques, blouses ou combinaisons, 5 500 charlottes, 10 000 surbottes et surchausses, plus de 1 100 kits complets ;
  • 45 litres de gel ou mousse hydroalcoolique dont 22 litres produits par la pharmacie de VetAgro Sup.

L’École nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA)

l'ENVA a envoyé à l'hôpital Bégin à Saint-Mandé (Val-de-Marne) des moniteurs, des pousse-seringues, des pompes à perfusion, deux échocardiographes, un défibrillateur. Elle a mis à disposition de l'hôpital Bichat (Paris), deux respirateurs de leurs plateformes de recherche. Son centre d'imagerie et de recherche sur les affections locomotrices équines (Cirale) a fait don de blouses jetables, gants, surbottes et charlottes à l'Agence régionale de santé Normandie.

L’École nationale vétérinaire de Toulouse (ENVT)

Le Centre hospitalier universitaire vétérinaire de l'ENVT, ses laboratoires de recherche et l'Amicale des étudiants de l'école participent à l'effort collectif de soutien aux personnels soignants. Des consommables (20 000 gants, 3 000 masques, 1 500 sur-combinaisons) et du matériel, dont deux respirateurs, ont été mis à disposition du CHU de Toulouse.

L'école nationale vétérinaire, agroalimentaire et de l'alimentation de Nantes-Atlantique - Oniris

Oniris a fait don de 4 000 masques FFP2 au CHU de Nantes, 10 litres de gel hydro-alcoolique aux pompiers de Carquefou (commune limitrophe de Nantes), ainsi que de blouses et surblouses au Centre hospitalier de Cholet.

En lien avec le CHU de Nantes, Oniris a répertorié le matériel potentiellement utile aux soignants. Ainsi, les équipements de réanimation du Centre hospitalier universitaire vétérinaire sont à leur disposition : moniteurs, ventilateurs, pompes à perfusion et pousse-seringues. Les unités de recherche d'Oniris ont également donné au CHU de Nantes 900 écouvillons stériles nécessaires aux prélèvements naso-pharyngés chez les patients pour la réalisation des tests diagnostiques.