Le restaurant d'entreprise, ambassadeur du « repas à la française »
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr
En France, convivialité, partage, terroirs sont maîtres mots et le plaisir du goût est à l'honneur. Ce modèle alimentaire français, si spécifique avec ses 3 repas dans une journée, les français l'emportent avec eux...au travail. Décodage.

Manger seul à la cantine reste exceptionnel et le repas est souvent pris avec des collèges proches. La cantine favorise ainsi le lien social. Des « heures de pointe » il y en a aussi à la cantine car les français aiment manger à heure fixe : entre 6h et 9h le matin, 11h30 et 13h30 le midi et 19h et 21h le soir. Si bien qu'à 12h30 chaque jour, en France, ce sont plus de 54% des personnes qui sont attablées !Le repas à la cantine, c'est du temps passé à table autour d'un repas diversifié et structuré : l’ordre des mets (entrée, plat, dessert) reste le modèle et les prix, souvent abordables, permettent de multiplier les plaisirs. Dans l'esprit du repas français, 55 % des déjeuners à la cantine comportent une entrée et 74 % un dessert contre 39 % et 62 % des déjeuners des autres actifs (prise alimentaire au travail, chez soi, au restaurant, etc).

Manger à la cantine est aussi l'occasion de manger des produits que l'on ne connait pas ou que l'on n'a pas le temps de cuisiner chez soi et qui respectent la localité des produits et la saisonnalité, comme le recommande le guide « Favoriser l’approvisionnement local et de qualité en restauration collective».

(Source Credoc Etude Recherche décembre 2014)