La santé au travail des agents de l’État en abattoir : une approche sociologique - Analyse n°133

Dans les 265 abattoirs français de boucherie, environ 1 500 agents de l’État (contrôleurs, techniciens et vétérinaires) sont chargés de l’inspection des viandes. Au début des années 2000, ce groupe professionnel a connu une recrudescence de troubles musculo-squelettiques (TMS). Cette note présente les principaux résultats d'une recherche menée pour éclairer ce phénomène. À partir de l’analyse des liens entre le travail de ces agents, l'organisation de la chaîne d'abattage et la politique du contrôle en abattoir, elle montre notamment comment les TMS sont devenus l'enjeu de négociations dépassant les limites de la santé au travail pour réinterroger le contenu et la régulation de leur activité en abattoir.

À télécharger :

La santé au travail des agents de l’État en abattoir : une approche sociologique

Les notes d’Analyse présente en quatre pages l’essentiel des réflexions sur un sujet d’actualité relevant des champs d’intervention du ministère de l’agriculture et de l'alimentation. Selon les numéros, elles privilégient une approche prospective, stratégique ou évaluative.