Infographie - La surveillance de la santé des forêts

La surveillance de la santé des forêts

Une surveillance sur tout le territoire métropolitain (moyennes annuelles) :

  • 16 millions d’hectares de forêts en métropole ;
  • 10 000 observations sanitaires ;
  • 800 échantillons analysés en laboratoire ;
  • 200 conseils techniques fournis aux gestionnaires et propriétaires.

Deux types de surveillance :

  • veille continue ;
  • ciblée sur les organismes les plus nuisibles.

Une organisation en réseau :

  • le département de la santé des forêts DGAL / ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation & des experts nationaux en lien avec la recherche ;
  • 250 forestiers correspondants-observateurs missionnés sur le terrain et issus de l'ONF, du CNPF et des services déconcentrés du ministère ;
  • 6 pôles régionaux & interrégionaux Services régionaux de l’alimentation (SRAL).

300 problèmes sanitaires différents observés chaque année et causés par :

  • des événement météorologiques : tempête, grêle, sécheresse… ;
  • des organismes nuisibles : champignons ou insectes (chalarose du frêne, défoliateurs des chênes…), intensification du commerce international ;
  • des changements globaux : climatiques, évolutions des pratiques d'exploitation.

Source : DGAL, octobre 2020

Voir aussi