Fruits et légumes : 26e session du Comité Mixte France-Espagne-Italie-Portugal
Le Comité mixte France-Espagne-Italie-Portugal des fruits et légumes a tenu sa 26e session à Paris le 26 juin 2019.

Co-présidée par Mme Valérie Métrich-Hecquet (Directrice générale de la performance économique et environnementale des entreprises du ministère français de l’agriculture et de l'alimentation), M. Fernando Miranda (Secrétaire général de l’Agriculture et de l’Alimentation, du ministère espagnol de l'Agriculture, de la Pêche et de l'Alimentation), Roberto Cherubini (Chef du bureau des fruits et légumes et de l’huile d’olive, du ministère italien des Politiques Agricoles, Alimentaires, Forestières et du Tourisme) et de Claudia Costa (Directrice adjointe du Bureau de la planification et des politiques, du ministère portugais de l'Agriculture des Forêts et du Développement rural), cette édition a réuni une soixantaine de responsables professionnels nationaux représentant les principales filières de fruits et légumes des quatre pays.

La rencontre a débuté avec le traditionnel rappel des questions traitées au cours de l’année dans le cadre des groupes de contact spécifiques par produit (tomate, fraise, ail, pêche et nectarines, pommes et poires, agrumes). Il a été décidé de mettre en place un nouveau groupe de contact spécifique dédié aux raisins de table.

L'ordre du jour s’est ensuite orienté sur la question phytosanitaire. Thématique essentielle pour la filière et au sein de ce comité, elle a donné lieu à l'organisation d’une réunion annuelle sur ces questions entre les représentants des ministères et les professionnels des quatre pays le 25 juin.

Puis le comité a abordé la recherche expérimentation. Le comité a permis de susciter des échanges fructueux sur les défis que doivent affronter les producteurs des quatre pays dans leur filière. Il s’agit pour le secteur de répondre à la fois aux enjeux de compétitivité, de protection de la santé humaine et de préservation de l’environnement.

Pour finir, l’ordre du jour a abordé la PAC post-2020 et ses conséquences pour le secteur des fruits et légumes. Les administrations se sont accordées sur l'importance de poursuivre le dialogue entre les quatre pays afin d’établir ensemble les grandes orientations qui présideront à l’élaboration de la PAC post 2020.

Depuis déjà 20 ans, ce Comité mixte a permis d'améliorer les relations entre professionnels des quatre pays. Véritable opportunité face aux difficultés rencontrées dans la filière des fruits et légumes, il permet aussi aux acteurs de partager une même vision économique de la filière.

Pour conclure la réunion, les représentants des quatre directions ont convenu d’adresser une lettre conjointe à la Commission européenne exposant les préoccupations émises par les professionnels concernant les accords bilatéraux entre l’Union Européenne et les pays tiers et leurs répercussions sur le secteur des fruits et légumes.

La prochaine session annuelle du Comité Mixte des fruits et légumes se déroulera en 2020 au Portugal.

 

Voir aussi