Farmr, le réseau social qui rapproche les agriculteurs
Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr
Depuis juin 2019, un nouveau réseau social permet aux agriculteurs de se connecter les uns aux autres et d'échanger notamment autour de leurs pratiques : Farmr. Comment fonctionne cette plate-forme française ? Questions à l'un de ses fondateurs.

C'est en décembre 2017 que Baptiste Létocart fonde son entreprise Farmr avec son associé Thomas Camboulive. « Je suis issu du milieu agricole, mon associé vient du milieu du digital », raconte Baptiste Létocart. « Nous nous sommes rencontrés en école de commerce »

Petit-fils d'agriculteur, Baptiste Létocart grandit dans l'Oise et constate plusieurs problématiques : « Avec les nombreux lieux de rencontres comme les commerces qui disparaissent des zones rurales, il est de plus en plus difficile de communiquer physiquement entre agriculteurs. Et la tendance est la même pour les professionnels : avec les exploitations agricoles qui ne cessent de grandir, ils sont de plus en plus dispersés ».

« Nous avons d'abord réalisé des études de marché pour connaître les besoins des agriculteurs et avons pris plusieurs paramètres en compte. Notamment ces chiffres : plus de 80% des agriculteurs se connectent tous les jours à Internet et ils sont 30% à se connecter quotidiennement sur les réseaux sociaux » (source : études Agrinautes 2018, équipements & usages des agriculteurs sur internet, réalisées par Terre-net Media, Hyltel et BVA).

Le réseau social appelé Farmr est alors conçu avec des développeurs web, il a notamment reçu le soutien de BPI France.

Connecter les agriculteurs les uns aux autres

Lancée le 26 juin 2019, la plate-forme a comptabilisé près de 350 inscriptions la première semaine. « Quand l'agriculteur s'inscrit sur Farmr, il renseigne plusieurs données : la taille de son exploitation, son type d'activités, sa localisation. Une fois inscrit, il peut ensuite ajouter toutes les personnes qu'il connaît dans son entourage et partager du savoir-faire, des ressources humaines ou du matériel ».

Grâce à ces échanges, les professionnels peuvent faire évoluer leurs pratiques et notamment résoudre des problématiques : « Nuisibles qui déciment les parcelles, maladies dans les élevages… Les agriculteurs peuvent échanger avec d'autres agriculteurs qui ont déjà rencontré le même problème ».

Consulter le réseau social Farmr.

Les cofondateurs de Farmr se fixent pour objectif d'atteindre 5 000 utilisateurs fin 2019, ce qui représente 1% du nombre d'exploitations agricoles en France.