Côte d'Ivoire : contexte agricole et relations internationales

Télécharger la fiche Côte d'Ivoire - collection 2019 (PDF, 221.2 Ko)

Contexte agricole et relations internationales

Ce qu'il faut retenir

  • La Côte d'Ivoire est un pays ACP (Afrique-Caraïbes-Pacifique) à revenu intermédiaire. Pays non PMA (Pays les moins avancés), elle ne bénéficie pas de l’initiative Tout sauf les armes (qui accorde aux PMA un accès au marché de l’UE en franchise de droit et de quota, sauf pour les armes).
  • En 2017, la Côte d'Ivoire représentait 36% du PIB de l'UEMOA (Union économique et monétaire d’Afrique de l’Ouest - zone Franc) dont elle est la première puissance économique. Deuxième économie d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO – Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest) après le Nigéria, elle réalise 60% des exportations agricoles de l’UEMOA et 33% de celles de la CEDEAO.
  • La croissance économique se maintient à un niveau soutenu, 7,7% en 2017 et 7,4% en 2018, avec un faible taux d’inflation.
  • Le secteur agricole représente, en 2018, 28% du PIB de la Côte d'Ivoire et 40% des exportations du pays (56% en 2012), 62% hors pétrole. La population ivoirienne se partage entre 12,6 millions d’urbains et 12,3 millions de ruraux. Le secteur agricole emploie 46% des actifs et fait vivre les deux tiers de la population.
  • La Côte d’Ivoire est le 1er producteur mondial de cacao et de noix de cajou, le 5e producteur mondial d’huile de palme (2e producteur africain), le 7e producteur mondial de caoutchouc naturel (1er producteur africain), le 4e producteur africain de coton, La Côte d'Ivoire partage, avec le Cameroun, la première place des pays africains exportateurs de banane, et est le 13e exportateur mondial.
  • Le commerce agroalimentaire de la Côte d’Ivoire est excédentaire. En 2018, ses exportations (cacao, cajou, fruits, huiles) se sont élevées à 5,6 Md€ (clients : Pays-Bas, Vietnam, Etats-Unis), ses importations (céréales, produits de la mer, tabac, boissons) ont représenté 2 Md€ (France premier fournisseur, Chine, Mauritanie, Vietnam).
  • La balance commerciale agroalimentaire est déficitaire pour la France de 378 M€ en 2018 : les exportations françaises à destination de la Côte d’Ivoire (céréales, tabac, boissons, produits laitiers) représentent 326 M€, les importations françaises en provenance de Côte d’Ivoire (cacao, fruits tropicaux – essentiellement banane, produits de la pêche) s’élèvent à 704 M€.

Source : Banque mondiale